Nord-Kivu : les affrontements signalés entre l’armée et les rebelles du M23 à 27 Km de Goma

(Photo d’illustration) Le Service de l’action anti-mines des Nations Unies (UNMAS) a détruit une quarantaine de roquettes des Forces armées de la RDC (FARDC) le 5/04/2022 non loin de Beni
Monusco/Force.

La société civile de Kiwanja fait état des affrontements entre l’armée loyaliste et les rebelles du M23 à Mwaro situé à 27 km au nord de GOMA.

Elle rappelle que la situation reste tendue depuis le samedi 12 novembre dans la zone des combats qui opposent, depuis vendredi, l’armée congolaise aux rebelles du M23, notamment vers le Nord et Nord-est de la cité de Kiwanja, mais aussi dans les villages de Kisigari et Rugari au sud du territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu).

La société civile locale affirme qu’il y a eu quelques avancées des FARDC sur le front nord. 
Jusqu’au samedi matin, les tirs d’armes lourdes et légères étaient encore entendus dans la zone de Kahunga, au Nord de Kiwanja, et même dans celle de Rugari plus au Sud du territoire.
La même source rapport que ces affrontements, commencés vendredi 11 novembre, se sont poursuivis jusque tard dans la nuit, avant de reprendre encore pendant quelques heures le samedi dans la matinée.

Les troupes des FARDC venues du Nord ont attaqué les rebelles vers Kahunga, à 5 km au Nord de Kiwanja, et à Nkwenda, environ 10 km au Nord-ouest de Kiwanja sur l’axe Nyamilima.
Aucun bilan militaire n’est encore disponible. Cependant, les sources locales déplorent une dizaine de morts du côté des civils.
Dans le village Bushenge, groupement de  Kisigari, 6 civils ont été tués et 3 autres blessés. A Kinyandoni, groupement Bukoma, à 6 Km de Kiwanja, axe Nyamilima, 5 civils ont été tués par un obus et deux autres blessées.

D’autres sources précisent que les FARDC sont arrivés à Kinyandoni, avant de replier encore vers Nkwenda, près de 10 Km au Nord-est de Kiwanja. 
Et sur l’axe nord, les sources locales affirment que l’armée est arrivée jusqu’à Kahunga. Mais ce village, situé à environ 5 Km au nord de Kiwanja reste vidé de ses habitants depuis vendredi.

Avec radiokapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *