Kinshasa: Ngobila a échangé avec les syndicats du grand marché

Plus de peur que de mal dans ce dossier qui a semblé tourner au vinaigre le jeudi 21 janvier lors de la démolition des étalages, tables, dépôts dans le grand marché de Kinshasa dans la commune de Kinshasa. Le premier citoyen de la ville a finalement échangé avec les syndicats des marchands de cet espace commercial qui criaient déjà à l’injustice à ciel ouvert et ne juraient que par la malédiction de l’ancien gouverneur de Maindombe. La dépêche de la cellule de communication du Cabinet du Gouverneur de la ville de Kinshasa dont voici la quintessence en dit long:

Un jour après la fermeture du marché central par le gouvernement provincial de Kinshasa, le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka a échangé ce jeudi 21 janvier, avec les différents syndicats du Marché Central.

Dans son adresse, le numéro un de la ville a évoqué les multiples raisons qui ont motivé la fermeture du Marché tout en relevant que l’état dans lequel se trouve actuellement le grand marché ne peut laisser aucunement quelqu’ un qui aime sa ville, insensible. D’ou l’importance de son assainissement et de sa réhabilitation.

Gentiny Ngobila Mbaka a, par cette occasion, invité les représentants des vendeurs d’ occuper les marchés provisoires créés en vue de continuer leurs activités commerciales jusqu’à la fin des travaux d’assainissement et de réhabilitation du Grand Marché.

Répondant à quelques préoccupations de syndicats notamment, la question sur la vente des étalages, l’autorité urbaine a été claire et a répété : <>

Les syndicalistes sont rentrés convaincus de l‘argumentaire du Gouverneur Ngobila; ils ont exprimé leur adhésion totale à ce projet d’assainissement.

Plusieurs personnalités de la ville ont pris part à cette rencontre, entre autres le Ministre Provincial de l’Intérieur Sam Leka, Laëtitia Bena Kabamba, Commissaire Générale en charge à l’Environnement, le Directeur de Cabinet du Gouverneur, Maître Freddy Bozenke ainsi que bien d’autres membres du cabinet du Gouverneur gentiny Ngobila.

Service de Presse/GVK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.