Kinshasa : hommages aux 140 morts après les  pluies diluviennes

Le couple présidentiel déposant sa gerbe des fleurs

Le  Président de la République Félix Tshisekedi , accompagné de la Première Dame, a assisté au culte œcuménique, célébré mardi, au Palais du peuple, en mémoire de 140 personnes décédées des suites de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Kinshasa, dans la nuit du 12 au 13 décembre.

« Cette cérémonie consiste à adresser une prière à l’Éternel Dieu, afin qu’il puisse accueillir les âmes de nos compatriotes et en même temps qu’il puisse consoler les familles éplorées », a dit  le modérateur du culte, l’apôtre Kabongo, face aux familles des victimes et une foule nombreuse. « Comme il est dit dans la Bible, nous devons nous réjouir avec ceux qui se réjouissent, et pleurer avec ceux qui pleurent », a-t-il renchéri.

Le Chef de l’Etat accueilli par les représentants des confessions religieuses

Une dizaine de chefs de confessions religieuses, tous cultes confondus, se sont succédé à la tribune pour une prière de circonstance. Touché et consterné suite à ce drame, le Chef de l’État, qui se trouvait à Washington aux États-Unis d’Amérique dans le cadre du 2ème sommet USA-Afrique, avait écourté son séjour américain pour regagner le pays.

Le gouvernement avait décrété, par la même occasion, un deuil national de 3 jours, à partir du mercredi 14 décembre dernier, pour honorer la mémoire des compatriotes décédés des suites de cette calamité naturelle.

L’espace aménagé pour le culte au Palais du peuple

Ces intempéries avaient aussi causé d’énormes dégâts matériels dans la ville de Kinshasa, à savoir des glissements de terrain, la coupure de routes et du courant électrique, l’écroulement des murs et des résidences ainsi que  des inondations.

La cérémonie s’est terminée par le dépôt d’une couronne de fleurs par le Couple présidentiel, en mémoire des compatriotes décédés. Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, les présidents des deux chambres du Parlement, ainsi que quelques membres du gouvernement ont assisté à ce culte œcuménique. 

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *