Justice: USA encourage à l’activation du rapport Mapping

Les Usa sont très préoccupés par les tueries perpétrées depuis plus de vingt en République Démocratique du Congo et se disent d’accord de collaborer avec la Rdc pour mettre fin à ce cycle infernal.

Lisa Peterson

La secrétaire d’État adjointe des États-Unis chargée de la démocratie, des droits humains et du travail, Lisa Peterson insiste qu’il faudra recourir notamment au rapport Mapping réalisé par le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, pour sanctionner les auteurs de tous les crimes commis les vingt dernières années en RDC:

« Le haut fonctionnaire Peterson et ses homologues congolais ont convenu qu’il faut mettre un terme à l’impunité de toute urgence, qu’il s’agisse de meurtres des experts des Nations unies, Michael Sharp et Saïda Catalan ou de tous les crimes commis contre les citoyens congolais dans l’Est de la RDC au cours de vingt dernières années, et en utilisant notamment le Rapport Mapping pour obtenir justice 

psx 20210618 140756

Le rapport a inventorié les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 en République démocratique du Congo. Il a également réalisé une évaluation du fonctionnement du système judiciaire congolais et proposé une série d’options en vue de traiter la question de l’impunité dans le pays, notamment au travers de la mise en place de mécanisme de justice transitionnelle.

psx 20210618 140815

En plus, Lisa Peterson estime que l’état de siège proclamé dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, Lisa Peterson estime que cette décision du président Tshisekedi met en exergue le besoin crucial de renforcer la protection des citoyens congolais, qui ont souffert de la violence brutale aux mains des groupes armés, des terroristes et des organisations criminelles pendant trop longtemps.

Aubed Elonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.