Guerre à l’est: les agresseurs mettent la pression avant l’arrivée des troupes de la SADC

La cité de Mushake dans le Nord Kivu est passée sous le contrôle des M23 appuyés par les forces rwandaises depuis ce jeudi 7 décembre au matin.

La société civile qui confirme cette information craint sur la menace qui pèse sur la ville de Goma si jamais la cité de Saké était récupérée par les agresseurs qui comptent pénétrer le Parc de Virunga.

Selon la même source, ces agresseurs veulent être en position de force avant l’arrivée des troupes de la SADC qui vont se déployer dans les zones occupées par les forces de l’EAC. Entre temps, les Fardc à travers leur porte parole confirme contenir l’ennemi dans cette zone.

Il faut souligner que les forces de l’EAC quittent la République démocratique du Congo depuis quelques jours pour respecter l’ultimatum des autorités congolaises.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *