Fin de la coalition Fcc-Cach: réaction de la Cenco

La rupture entre Fcc-Cach suscite encore des réactions. La dernière en date est celle de la Conférence épiscopale nationale du Congo. Réunis du 22 au 25 février 2021 à Kinshasa; les membres de la Cenco indiquent qu’ils ont assisté à la fin de cette coalition. Cependant; ces changements ont été opérés dans une atmosphère de tensions et de manière à se poser des questions sur la moralité de ces actes.
Préoccupée; la presse présidentielle fait des observations ci-après: le discours des prélats catholiques attire l’attention du monde en tenant des propos de la peur. Avant de déplorer le débat sur les élections de 2023. Et s’interroge sur la raison de leur doute dans la mesure où le moindre soupçon de glissement du mandat n’a jamais effleuré l’esprit du chef de l’État. Avant de noter que la question des élections est du domaine exclusif de la Ceni. Pour la presse présidentielle; l’immixtion de la Cenco dans cette question est provocante.
La sortie de la Cenco apparaît selon la presse présidentielle comme un coup de pied gratuit dans une fourmilière; sans savoir ce qui en résulterait.
Mputu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.