Élection présidentielle 2023: ce n’est pas Dénis Mukwege, c’est le peuple d’abord !

Dénis Mukwege fait la une des journaux internationaux

C’est une idée ‘loufoque « d’avoir imaginé la machination politique en prétextant que le Prix Nobel de la Paix, le Professeur Dr Dénis Mukwege aurait tweeté ce lundi 10 octobre sur sa candidature à la présidentielle de 2023.

Le compte twitter du Prix Nobel n’a jamais publié cette machination politique bien orchestrée et planifiée des officines politicaillardes. Une peur bleue qui se lit à travers des déclarations politiques dont celles faites par les soient disant parlementaires débout de l’Udps qui ont traité cette perle rare de  » maudit ».

La mobilisation massive et des appels multiples de soutien à la candidature du Prix Nobel de la Paix, le Professeur Dr Dénis Mukwege, venant de toutes les provinces du pays, de tous les milieux, de la diaspora, provoquent des insomnies dans certains Q.G.

Dr Dénis Mukwege dépose sa gerbe des gerbes à la tombe de l’ambassadeur italien assassiné, Luca Attanasio

Des femmes victimes des viols haussent le ton

Dénis Mukwege dans son hôpital de Panzi

En réponse aux excitations et bravades des parlementaires debout de l’Udps, des femmes victimes des violences de groupes armés, notamment dans la partie Est de la République démocratique du Congo ont exprimé leur lourde indignation. “Nous répondons à vous qui affirmez que le réparateur de l’intimité des femmes est un homme maudit. C’est plutôt vous qui êtes maudit parce que vous n’avez rien fait jusqu’à présent pour aider les femmes congolaises”, peut-on entendre dans la vidéo de réplique où l’une d’elles s’exprime en Swahili. “Je suis l’une des victimes des viols, j’ai bénéficié du soutien médical et psychologique du Docteur Mukwege. Pourquoi voulez-vous remuer le couteau dans la plaie ? Vous nous blessez gravement par vos affirmations immorales. De la même manière que vous venez de me blesser par ces déclarations immatures, vous blessez aussi votre mère, votre sœur et votre propre épouse. Car la guerre qui nous a mis dans cette situation, va un jour vous atteindre”, s’est-elle colériquemnt déchaînée. Et de poursuivre, “vous faites la honte par vos insanités verbales. Vous ne plaidez que la cause de vos propres familles et non pas celles de toute la nation congolaise. Nous qui souffrons, nous qui subissons les affres de la guerre, sommes déçues”, a-t-elle dégainé.

Ces femmes révoltées interdisent à quiconque d’heurter la personnalité de Dénis Mukwege. “Cet homme à qui vous vous attaquez, sera toujours au-devant de la scène dans l’accomplissement de la mission lui confiée par Dieu. Car il s’emploie à sauver des âmes des femmes et même des petits enfants”, insiste-t-elle. Pour elles, ce médecin soutient trois générations de vulnérables à savoir des femmes dont l’âge varie entre 15 et 18 ans, des enfants (nourrissons) jusqu’à deux ans et des vieillards. Toutes ces trois catégories de personnes souffrent énormément et c’est le Docteur Mukwege qui soulage leurs blessures un temps soit peu, dit-on dans la vidéo avant d’interpeller les combattants de l’UDPS en ces termes : “Vous de l’UDPS, que faites-vous pour protéger et aider ces femmes, ces enfants et ces vieillards ? Nous regrettons ces énormités que vous débitez. Croyez-vous que le pays peut décoller sans la femme ? Un homme peut-il bâtir ce pays tout seul ?”.

Entre temps, le Prix Nobel de la Paix congolais continue sans bruit son périple européen où il s’est incliné devant la tombe de l’ancien ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo, Luca Attanasio.

GM

GM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *