Congolais réveille-toi et prends ton destin en main(Tribune de l’Abbé José Mpundu)

Abbé Mpundu: Le problème du Congo c’est le Congolais lui-même. Pour sortir de cette situation de crise existentielle et arrêter notre descente aux enfers, il faudrait que nous nous mettions ensemble dans une rencontre sous l’arbre à palabres et nous poser les trois questions suivantes : 1) qu’ai-je fait de cette terre héritée de nos ancêtres et que Dieu nous a donnée ? Qu’avons-nous fait collectivement de notre pays ? Ici, il sera question de prendre conscience de notre responsabilité individuelle et collective et sortir de la recherche des boucs-émissaires ; 2) quel est le Congo dont je rêve ? Quel est le Congo dont nous rêvons ensemble ? C’est le moment d’avoir un rêve commun, une vision commune et partagée du Congo que nous voulons bâtir ensemble, d’avoir un projet collectif. Il faut rompre avec la vision des autres celle issue de la conférence de Berlin en 1885 et celle issue de la conférence de La Baule en 1990; 3) quelles sont les stratégies d’action efficaces que nous allons mettre en œuvre pour passer du rêve à la réalité ? C’est ici le moment de se poser la question de savoir qui fait quoi ? avec qui ? avec quoi ? quand ? où ? et comment ?
Pour cela, il l nous faut des leaders visionnaires et transformationnels, capables de travailler en équipe pour, comme Moïse et Aaron, conduire le peuple congolais vers la terre promise, des leaders Issus réellement du peuple et connectés au peuple comme une locomotive est attachée aux wagons. Il nous faut donc un leadership de libération et un leadership d’amour.
Nous devrions maintenant passer de la réflexion à la mise en œuvre de ce plan. Il est temps de quitter le débat intellectuel et académique pour passer à des actions concrètes qui visent la réalisation concrète de ce projet.
Abbé José Mpundu, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa et psychologue clinicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *