Après la publication de l’accord RDC – Groupe Ventora, Nicolas Kazadi clôt le débat : « Nous sommes totalement gagnant à la suite de cet accord »

Dans l’accord signé le 24 février 2022 entre le Gouvernement et le Groupe Ventora de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, il n’y avait aucun mystère à cacher au grand public. Certains acteurs de la Société civile – ceux qui voulaient sans doute mettre la charrue devant le bœuf – avaient fait de la publication de cet accord leur cheval de bataille, allant jusqu’à remettre en cause ses acquis qui ont spécialement permis à la RDC de récupérer l’équivalent de plus de deux milliards d’actifs miniers et pétroliers.

Après un temps d’harmonisation avec les Etats-Unis qui ont maintenu Dan Gertler sous sanction, le Gouvernement a enfin brisé la glace en rendant public l’accord conclu, en février dernier. C’est le ministre des Finances, Nicolas Kazadi Kadima-Nzuji, qui s’est chargé de divulguer cet accord, en présence de la Société civile, réunie jeudi au salon Bleu de l’immeuble du Gouvernement, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Présente dans la salle, la Société civile a applaudi de deux mains la transparence dont a fait preuve le Gouvernement, déjouant tous les mauvais pronostics de ceux qui ont fait de cette publication une fixation pour justifier leur existence.

Estimant que l’accord conclu avec Dan Gertler est « un premier pas » dans l’opérationnalisation des actifs ainsi récupérés, le ministre Nicolas Kazadi a été formel sur un point : « Nous sommes totalement gagnant à la suite de cet accord ».

Pour la Société civile, représentée par Georges Kapiamba d’ACAJ, le prof Florimond Muteba de l’ODEP, Frank Fwamba de la coalition « Tous pour le Congo », Ernest Mpararo de la LICOCO et bien d’autres, le prochain pas est la mise en œuvre de cet accord, en restant, souhaite-t-elle, dans le schéma de la transparence.

Voici en intégralité l’accord signé le 24 février 2022 entre le Gouvernement de la RDC et le Groupe Ventora.

Via Econews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *