Expo béton 2022 : les promoteurs immobiliers et autres commerçants paient 500 millions USD par an au titre d’impôts et taxes

IMG 20221201 WA0005

Les promoteurs immobiliers, les différents commerçants, entreprises et industries payent au trésor public de la République Démocratique du Congo (RDC) près de 500 millions de dollars américains par an au titre d’impôts et taxes.

C’est le président du Comité d’organisation de la 6ème édition du Salon de la construction « Expo béton », Jean Bamanisa, qui a révélé ces chiffres, le mercredi 30 novembre 2022, à l’occasion de l’ouverture de ces assises, à Kinshasa.

D’après Jean Bamanisa, les travaux de construction mobilisent annuellement 500 000 personnes. Ce qui occasionne la création d’emplois pour de nombreux congolais. Il estime que ce secteur mérite bien un œil vigilant des autorités notamment en favorisant la réduction de la fiscalité qu’il juge très encombrante pour permettre de doubler, voire tripler les investissements dans la construction et permettre d’assurer de l’emploi à plus d’un million de personnes, notamment des jeunes, qui attendent beaucoup du Gouvernement.

Puisque « quand le bâtiment va, tout va », le promoteur d’Expo béton propose que les matériaux de construction et la filière soient défiscalisés.

« La valeur actuelle pour les 1,5 million de tonnes de ciment produites dans la partie Ouest sur la capacité de 3,2 tonnes est de 220 millions USD. Il est ajouté 800 millions pour parachever les ouvrages des bâtiments, et quelques infrastructures de mobilité. Ensuite les promoteurs immobiliers, les différents commerçants, entreprises, industries, équipent ces bâtiments pour une valeur de 1 milliard de dollars. Ces derniers accèdent au cadre formel, puisqu’ils sont identifiables dans les bâtiments, et payent des taxes et impôts dont la valeur est estimée à 500 millions USD par cycle annuel. L’État se retrouve donc avec des recettes plus certaines, et grâce aux investissements des privés. Ces travaux de construction utilisent 500 000 personnes annuellement. », a fait savoir Jean Bamanisa.

Au cours de ce salon consacré à la gestion des villes de la République Démocratique du Congo, le président du Conseil d’organisation de ce forum a indiqué que la ville province de Kinshasa, qui compte actuellement entre 16 à 17 millions d’habitants, sera l’une des villes les plus peuplées d’Afrique à l’horizon 2050. D’où, la nécessité pour le Gouvernement congolais de prendre les dispositions pour faire face aux défis de la mobilité, de l’éducation et d’organisation de la gestion de la gestion de la capitale de la République Démocratique du Congo.

Il sied de souligner que la première journée de la 6ème édition du forum Expo béton a connu la participation du Président de la République, Félix Tshisekedi, du Président du Sénat, du Gouverneur de la ville de Kinshasa et de plusieurs Ministres du Gouvernement congolais ainsi que des députés et sénateurs congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *