Affaire pasteur Kas: un document scolaire prouve que la fille est une mineure

Responsable de l’église dite « primitive » et farouche défenseur de la polygamie, le pasteur Kas Kasongo a été transféré le mardi dernier à la prison centrale de Makala après sa mise en détention préventive.

Ce septuagénaire est poursuivi pour « viol d’enfant » et « mariage forcé ». Son complice et père de la fille donnée en mariage , Daniel Mabiala broie, aussi, du noir dans la prison centrale de Makala.

Alors que les deux geôliers soutenaient bec et ongles que la fille avait déjà atteint l’âge de la majorité, un brevet de cycle terminal de l’éducation de base prouve le contraire.

Ce document important signale que l’élève Meda Mabiala Maviola, est bel et bien née à Kinzau Mvuete le 29 septembre 2009. D’où, elle est mineure de 14 ans.

Ainsi cette preuve cloue à jamais le prédicateur et son soit disant beau-père qui encourent une peine d’une dizaine d’années.

70 ans révolus, Pierre Kasambakana dit  » Pasteur Kas » est un fervent défenseur de la doctrine de la polygamie. La petite Meda vient en douzième position dans le classement de ses jeunes coqueluches. Une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux le jour de son interpellation montrait ce responsable de l’église primitive presque adoré par ses assujettis d’épouses mineures qui le recevaient par des baisées au niveau du pied comme Marie Magdalena au fils du charpentier devenu lui aussi grand prédicateur dans la bouillante cité de Galilée, Jésus, le Nazaréen.

Don Petit N’kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *