Adresse du Chef de l’Etat à la Nation : la Jeunesse appelée à constituer des « groupes de vigilance »

Le Chef de l’Etat Tshisekedi a appelé jeudi, dans son adresse à la nation sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), la Jeunesse à constituer des « groupes de vigilance », pour défendre la patrie en danger.

« En réponse à la forte demande de la jeunesse, j’invite celle-ci à s’organiser en groupes de vigilance, en vue d’appuyer, d’accompagner et de soutenir nos forces de défense, dans l’accomplissement de leur noble mission », a déclaré le Président de la République.

« A vous nos vaillants soldats, je vous invite ici au sens élevé de patriotisme, en ce temps particulièrement exceptionnel de notre histoire, à défendre notre pays,  à protéger l’intégrité de son territoire et  à assurer la sécurité des Congolaises et des Congolais contre toute agression ou toute attaque, d’où qu’elle vienne », a-t-il poursuivi à l’intention des forces loyalistes.

Elan de solidarité et de patriotisme

Le Président Tshisekedi s’est en outre adressé aux forces vives de la nation, pour un élan général de solidarité et de patriotisme.

« A vous mes chers compatriotes, la guerre qui nous est imposée par nos voisins, exige de chacun de nous des sacrifices. C’est le moment de taire nos divergences politiques pour défendre, tous rassemblés, notre Mère-patrie », a martelé le Chef de l’Etat.

Mettant en garde les ennemis de la République, Félix Tshisekedi a annoncé des sanctions sans appel vis-à-vis des traitres de tout bord.

« C’est ici l’occasion de mettre en garde tous les traitres et autres brebis galeuses qui servent les intérêts de l’ennemi. Ils seront exposés à la rigueur de la loi, en ayant le juste châtiment que mérite ce genre de comportement », a-t-il insisté.

Tout en renouvelant son appel aux jeunes à s’enrôler massivement dans les Forces armées, Le Président de la République a , enfin, réitéré  son instruction faite au Chef d’Etat Major Général des FARDC d’accélérer la mise en place des centres de recrutement à travers les vingt-six provinces du pays. 

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *