Urgent : le M23 récupère Kitshanga et exige aux Fardc de quitter Goma sans délai !

Les combats entre les Fardc et le M23 se sont soldés par l’abandon de Kitshanga par les forces loyalistes en début de cette soirée, selon des sources très sérieuses. Cette nouvelle avancée des alliés du Rwanda intervient quelques heures après les communiqués très menaçants à l’endroit du gouvernement congolais et du M23. Dans ces communiqués, il est clairement repris que les combats vont se poursuivre jusqu’à éviter le génocide des tutsi congolais dans le territoire national de la République démocratique du Congo.

C’est depuis tôt ce matin que les Forces armées de la RDC se sont affrontés une fois de plus, avec les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda sur l’axe Kitshanga dans la chefferie de Bashali, territoire de Masisi, a plus de 80 kilomètres à l’ouest de Goma. 

Les Fard ont pu maintenir leur pression militaire sur l’ennemi en vue de le déloger de Nyakabingu, à 7 km de la cité de Kitshanga, avant de lâcher la prise, informent des sources locales.  

Les mêmes sources confirment que les combats se poursuivent également dans la région de Burungu, vers le sud, en direction du parc des Virunga.

Il faut signaler que c’est depuis le mercredi 25 janvier que les FARDC et les forces d’autodéfense résistent à une attaque du M23.

Ce même matin, une accalmie s’est observée sur l’axe Kishishe-Bambo, dans la chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *