Urgent: Kiwanja libéré (vidéo)

Il a, juste ,suffit une journée à l’armée de terre de la République démocratique du Congo , les Fardc, pour déloger les terroristes du M23 appuyés par le Rwanda de la localité de Kiwanja.

Des détonations d’armes lourdes et légères ont été entendues dans la matinée de ce vendredi 11 novembre entre Kahunga et Mabenga, à environ 10 km au Nord de la cité de Kiwanja à Rutshuru (Nord-kivu). Plusieurs sources confirmaient , dans la même matinée, ont confirmé une attaque des FARDC contre les positions des rebelles du M 23 dans la zone.

Des sources concordantes indiquent que les FARDC ont lancé, entre 9 heures et 10 heures, des tirs d’artillerie lourde sur les positions des rebelles du M23 entre la localité de Kabaya, dans les groupements de Kisigari et de Rugari voisin.

Devant cet assaut , les cultivateurs qui campaient dans leurs champs dans la localité de Kahunga sont rentrés dans la cité de Kiwanja. Une psychose a été constatée dans cette entité où les troupes rebelles étaient déjà en alerte depuis plus de trois jours.

Sur  l’axe Kiwanja-Nyamilima, au Nord-Est de Kiwanja, d’autres tirs ont été entendus vers 13 heures locales, toujours ce vendredi, autour de Nkwenda, à une dizaine de kilomètres de Kiwanja. La population libérée, n’a pas manqué d’exprimer sa joie après la libération de cette entité.

Rappelons que depuis deux jours, des sources dans la région parlent d’une progression des militaires FARDC qui auraient déjà repris le contrôle de Mabenga.

Pendant ce temps, du côté de la cité frontalière de Bunangana, certaines sources alertent sur le renfort des troupes rebelles.

SN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *