Société: la communauté boyomaise inconsolable après le décès de Yvette Fashingabo et toute sa famille suite à un incendie

Société: la communauté boyomaise inconsolable après le décès de Yvette Fashingabo et toute sa famille suite à un incendie

2 0
Read Time:1 Minute, 9 Second
La famille décimée par un incendie

La nouvelle de la tragédie qui s’est déroulée dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 février sur l’avenue Zoao dans la commune de Kalamu derrière l’avenue Sendwe où toute la famille madame de Yvette Fashingabo, mère de trois enfants et cadre à la DGDA a été décimée par un incendie.

La maison à feu

Le bourgmestre de la commune de Kalamu, Jean Claude Kadima, confirme que c’est suite à des raccordements des fils électriques que cette tragédie est arrivée dans cette famille malienne de 5 membres, trois enfants et leurs parents dont l’épouse est congolaise.

« Un papa sa femme, son fils aîné 22 ans, deuxième fils 17 ans et enfin le cadet 10 ans. Ils ont tous de nationalité guinéenne sauf la femme qui est Congolaise. Jusque là les enquêtes se poursuivent, je ne saurais pas vous dire clairement si l’incendie est dû à quoi. Ils ont tous été calcinés, nous avons la police scientifique sur place et quelques inspecteurs du parquet qui enquêtent sur le dossier”, dit le patron de la commune de Kalamu« .

Cette triste nouvelle laisse, cependant, toute la communauté boyomaise composée des ressortissants de la ville de Kisangani où a grandi la mère de cette famille, Yvonne Fashingabo, inconsolable.

La rédaction de sohynxrdc.com présente ses sincères condoléances à toute la famille des illustres disparus.

Aristote Pelly

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Femme société Societe kinshasa