Revue du jeudi 27 janvier

Revue du jeudi 27 janvier

1 0
Read Time:3 Minute, 21 Second

Procès Chebeya. L’audience qui devait se tenir hier mercredi à la prison militaire de Ndolo n’a pas eu lieu. Pour cause, explique « 7SUR7.CD », la tente qui fait office de la salle d’audience a été emportée par la dernière pluie. Les travaux de sa réhabilitation sont en cours précise ce média en ligne.

L’affaire, souligne « ACTUALITE.CD » est renvoyée au 2 février afin de permettre à l’administration de prendre des dispositions en vue d’aménager le lieu où doivent se tenir les audiences.

Le recrutement des magistrats, une urgence ! Pour « FORUM DES AS », ce corps a besoin d’être régulièrement renouvelé. D’où la nécessité de mettre à la retraite ceux des magistrats qui ont déjà atteint la limite d’âge. 

Le CALCC appelle Félix Tshisekedi à amnistier Ngoy Mulunda. Dans un communiqué transmis hier mercredi à « RADIOOKAPI.NET », le conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo demande au chef de l’état, Félix Tshisekedi, d’étendre sa mesure discrétionnaire d’amnistie en faveur de l’ancien Président de la CENI, détenu il y a une année pour des raisons d’opinion. 

Dans la province de l’Equateur, l’Association des journalistes correspondants des médias d’information en ligne exige la libération immédiate et sans condition du journaliste reporter Chilassy Bofumbo. Cette déclaration dont une copie est parvenue à « DEPECHE.CD », a été rendus publique hier mercredi à Mbandaka.

Bientôt le palais de justice aura un nouveau bâtiment. Selon « LA PROSPERITE », la cérémonie de signature du contrat de construction entre les autorités Congolaises et l’entreprise Italienne s’est déroulée hier mercredi au siège du Conseil d’état, en présence du Premier Président du conseil d’état, le Professeur Vunduawe te Pemako, de la Ministre de la Justice et tant d’autres autorités.  

Dans le reste de l’actualité. Les professeurs des universités et instituts supérieurs décrètent une nouvelle phase de la grève générale et sèche de vingtet-un jours. Dans une déclaration faite hier mercredi, « OKAPINEWS.NET » indique que les professeurs ont exigé par la même occasion du gouvernement, la réalisation sans délai de la totalité de leur cahier de charges déposé en bonne et due forme auprès des instances compétentes de la République. 

Les Professeurs, rappelle « RADIOOKAPI.NET », sont en grève depuis le 5 janvier dernier, date de la rentrée académique de la nouvelle année. Ils réclament l’amélioration des conditions salariales. 

Le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo ajoute « FORUM DES AS », met en demeure les comités de gestion des universités et instituts supérieurs de cesser d’inviter les professeurs à reprendre les enseignements sous peine de poursuites pénales pour atteintes aux droits garantis aux particuliers. 

A ce sujet, « ACP » annonce le début des négociations entre le Gouvernement et les professeurs d’universités. Le banc gouvernemental a pu s’enquérir des revendications des professeurs et des autres, sous les orientations du Premier ministre, en vue de trouver des solutions idoines et garantir un déroulement harmonieux de cette année académique. 

Diplomatie. Cette semaine, rapporte « L’AVENIR », le conseiller adjoint à la sécurité nationale, des USA, Daleep Singh, se rendra en RDC, indique une déclaration de la porte-parole du conseil national de sécurité. A l’en croire, il sera accompagné par la directrice principale pour l’Afrique du conseil national de sécurité et par la sous-secrétaire d’état adjoint pour les affaires Africaines.

Durant son séjour en RDC précise « CAS – INFO.CA », le conseiller adjoint à la sécurité nationale, Daleep Singh rencontrera des hauts responsables du gouvernement pour discuter des domaines requérant une coopération élargie pour affronter les crises du réchauffement climatique mondial et de la Covid – 19, bâtir des chaines d’approvisionnement diverses et résistantes et créer les conditions pour des investissements.  

Autre chose. Des nouvelles manifestations contre l’état de siège ont eu lieu hier mercredi à Beni, au Nord-Kivu. Ces manifestations, rapporte « ACTU7.CD », ont été dispersées par la Police.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Makeup société Societe kinshasa