RDC-Ouganda : 14 pêcheurs congolais emprisonnés rendus à l’armée nationale

Les pécheurs du fleuve Congo à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

14 pêcheurs congolais, arrêtés le 16 janvier par la marine ougandaise pour avoir violé les limites liquides sur le lac Edouard et d’utilisé des filets prohibés, ont été rendus aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), a appris vendredi l’ACP de source militaire.

« Au total quatorze (14) pêcheurs congolais, 67 moteurs et 7 pirogues, ont été libérés ce vendredi 9 février au village Katwe, district de Kasese en République de l’Ouganda », a écrit le capitaine Anthony Mualushay, porte-parole des opérations FARDC Sukola 1 grand nord basé à Beni au Nord-Kivu, dans le compte rendu de cette opération.

« Côté congolais, la Force navale a rendu également 14 moteurs et libéré 4 pêcheurs ougandais arrêtés sur le lac Edward (Edouard) et détenus dans la cité de Kanyabayonga en RDC », a-t-il ajouté

Cette cérémonie d’échange des pêcheurs et matériels de pêche a été organisé en présence du colonel Charles Ehuta, administrateur du territoire de Beni et du gouverneur ougandais du district de Kasese, a précisé le porte-parole.

A l’issue de ladite cérémonie, a-t-il noté, les deux parties congolaise et ougandaise ont pris l’engagement de travailler sur le lac Edouard dans le strict respect des lois réglementant le secteur de pêche, pour l’intérêt général des deux pays.

Cet échange des pêcheurs et matériels est consécutif à la réunion tenue le 30 janvier 2024 dans la cité de Kyavinyonge, entre les officiers militaires congolais, ougandais et les associations des pêcheurs de Kyavinyonge, a-t-il fait savoi

Ces 14 pêcheurs congolais ont été rendus lors d’une cérémonie d’échange des prisonniers entre ces deux pays, organisée sur le territoire ougandais.

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *