RDC : Gentiny Ngobila Mbaka plébiscité « meilleur Gouverneur » avec 73%(sondage Échos d’opinion)

Gentiny Ngobila Mbaka, Meilleur Gouverneur 2021

Les efforts fournis par le premier citoyen de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, durant l’année 2021 viennent d’être reconnus par les congolais.

En effet, ayant été au four et au moulin pour le rayonnement de la capitale de la République Démocratique du Congo réputée la ville la plus salle du monde avant son arrivée à la tête de cette mégapole, l’ancien président du Daring club Motema Pembe, vient d’être plébiscité « Meilleur gouverneur » pour l’année 2021 avec 73%.

Ce résultat ressort d’un sondage méticuleux réalisé auprès de la population par le très sérieux institut de sondage » Échos d’opinion » sur les personnalités politiques de l’année dernière.

Les initiateurs du sondage réalisé sur place sont partis de la logique suivante :

Introduction

Le temps avance inexorablement. La tenue effective des élections générales tant attendues se confirme au regard des signaux annonciateurs qui ne trompent pas. L’année 2022 marquera le tournant décisif qui va déboucher sur 2023, année de tous les enjeux. 

Les Etats-majors des partis, regroupements ou plates-formes politiques, cependant, Peaufinent leurs plans et affûtent les armes en perspective de l’affrontement lors des scrutins qui s’annoncent très disputés. Echos d’Opinion, pour sa part, tient sa promesse d’accompagner pas-à-pas cette période cruciale de la politique congolaise en procédant à l’évaluation des personnalités politiques actifs dans les institutions en vue de connaitre ceux qui ont marqué l’an 2021 par leurs réalisations. Surtout au regard du rôle clef qu’ils jouent dans le quotidien et le futur du peuple dans leurs institutions respectives. 

Certes, il s’agit ici d’une évaluation annuelle. Il ne s’agit rien que de l’année 2021 et les avis des Congolais ne se limiteront pas seulement sur cette période  de temps. 

Agent concepteur : Echos d’Opinion.

Durée : Travail effectué du 10 octobre au 30 décembre 2021.

Technique : Question posée directement aux Congolais contactés par les agents d’Echos d’Opinion.

Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison.

Motif : Procéder à l’évaluation des personnalités politiques congolaises œuvrant aux seins des institutions en vue de connaitre ceux qui ont marqué l’année 2021 par leurs réalisations. 

Interprétation

1.1             Ce travail de sondage d’opinion a été effectué d’une manière

qualitative et quantitative

Qualitative : La qualité est  une des normes exigées dans la réalisation d’un travail scientifique. Le sondage d’opinion ne doit pas faire abstraction de cette exigence étant donné, qu’il est classé dans cette catégorie. 

Comme cela est d’exigence, Echos d’Opinion est obligé de travailler dans le respect de la norme telle que la qualité. Raison pour laquelle il a recouru uniquement aux variables positives liées au sexe des individus, leur niveau d’étude et la stratification par tranche d’âge.  Les appartenances politiques, ethniques, tribales, linguistiques ou régionales jugés contraire à l’éthique de ce  genre de travail. Elles n’ont été pas prises en compte. 

Quantitative : La quantité figure également parmi les normes exigées dans un sondage d’opinion en vue de le rendre fiable. Le pays est vaste certes, mais Echos d’Opinion qui a ses agents dans les 11 anciennes provinces, a fourni des efforts nécessaires pour atteindre le chiffre de trois mille individus. Echantillon jugé suffisamment représentatif pour refléter l’opinion réelle de Congolais. Bien que certaines provinces, grâce à la facilité de contact ont fourni un nombre plus élevé des enquêtés que les autres, la maison a estimé que ce petit déséquilibre ne peut nullement fausser les résultats. 

Palmarès : Les personnalités politiques et autres qui ont marqué 2021

Après la synthèse  des résultats et les calculs liés aux exigences de la statistique, Echos d’opinion a décidé de ne publier que les noms de cinq personnalités ayant atteint ou dépassé le seuil de 60% des suffrages pour chaque institution ; exceptée l’Institution Président de la République.

Ainsi dit, Gentiny Ngobila Mbaka qui vient d’être plébiscité par la population avec 73% est appelé à déplorer encore plus d’efforts pour atteindre le maximum de pourcentage car, comme il le sait pour avoir été plusieurs fois critiqué de manière négative, cette même population, souvent ingrate en commençant par les capricieux Kinois, n’hésitera à cracher sur lui. Jésus en a eu pour son compte !

Sam Nzita

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*