RDC/DGDA: Non informé, le député national Belly MAMPA s’attaque en Faux contre son personnel

Il y a quelques jours passés, les réseaux sociaux ont été envahit par une fausse alerte, provenant de certains médias non crédibles, stigmatisant le directeur général de la DGDA de vouloir bloqué 43 ressortissants de l’ENA, recommandés par l’État congolais afin de travailler au sein de cette entreprise publique.

Après avoir eu aussi la copie d’une question écrite par le député national Belly MAMPA, adressée au directeur général de la DGDA, l’élu de kasangulu reformule deux questions auxquelles il veut avoir l’éclaircissement
« Pourquoi le DG a bloqué ce dossier pendant plusieurs années sans trouver une solution idoine ? Quelles sont les dispositions prises en ce moment pour remettre les 43 agents dans leurs droits ? ».

Ayant été saisi de l’affaire, notre rédaction s’est rendue sur place à la direction générale de douanes et accises DGDA, pour puiser plus des précisions, une dame cadre de cette entreprise publique, ayant requit l’anonymat a fait savoir ce qui suit :
« Selon la loi, c’est l’entreprise qui lance l’offre lorsqu’elle est dans le besoin ou en cas d’un poste vacant, ce n’est pas au ministère de recommander des personnes sans pour autant connaître même la politique interne de la boîte, et cette affaire ne date pas d’aujourd’hui, le DG ira se présenter au parlement s’il sera invité et fournira correctement ses explications » a-t-elle déclaré.
Rappelons que ces 43 ressortissants ont été recommandés à travers une correspondance signée par le ministre des finances à l’époque.
(Dossier à suivre…)

Oscar Lukusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.