Kasaï Oriental :la population dans la joie après la réapparition des  » Nswa « 

L’apparition des fourmis ailées, communément appelées Nswa, à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, a cassé le marché d’autres aliments dans cette ville.

 » pour connaître la valeur nutritive de cet aliment, le Docteur Mwalabu chargé de la pharmacie et soins à l’association des médecins vétérinaires du congo ( AMVC), section du Kasaï Oriental, a indiqué que ces fourmis qui nichent dans les termitières sont riches en protéine et en énergie à cause des lipides qu’elles renferment en elles » a-t-il souligné le Docteur Mwalabu.

Ainsi, d’autres denrées telles que les fretins, les poissons salés et fumés, des chenilles, chinchards et autres rougets peinent à être écoulés sur le marché de Mbuji-Mayi et leur vente s’effectue à un rythme ralenti.

Ces insectes saisonniers qui inondent le marché entre novembre et décembre de chaque année, sont beaucoup prisés au Kasaï oriental comme aliment special et plat préféré pendant cette période. Le prix d’un verre revient à 400fc, voir même 350fc , ce qui permet à chaque ménage de s’en procurer sans difficulté.

Par ailleurs, la population du Kasaï Oriental qui vit en moyenne avec deux dollars par jour voit d’un bon oeil l’apparition de Nswa. Cet aliment est souvent très consommé pendant les fêtes de fin d’année.

Aaron Kikadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.