Investiture du gouvernement Lukonde: députés nationaux et sénateurs devant leur responsabilité

Le Premier ministre, Sama Lukonde, a déposé le mardi 20 avril 2021, le programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Accompagné de quatre vice-Premier ministre dont celui en charge de l’Intérieur, le Premier ministre a été accueilli par le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. Le dépôt du programme d’actions du gouvernement s’inscrit dans le cadre de la cérémonie d’investiture du nouveau gouvernement prévue le jeudi à l’Assemblée nationale.
Interrogé au sujet de ce programme, Sama Lukonde a indiqué que celui a tenu compte de tous les aspects de la vie nationale.
Compte tenu de la situation générale du pays, les députés nationaux sont appelés au sens de responsabilité. Ils sont libres de poser des questions sur le contenu du programme. Mais celles-ci doivent être orientées dans le sens positif et non dans celui de détruire. Des propositions sont les bienvenues. Ce qui importe, c’est aider le nouveau gouvernement à matérialiser son programme.
La population congolaise souffre. Elle a besoin de voir ses conditions de vie s’améliorer. C’est pourquoi, ce gouvernement n’a pas le temps à perdre comme le Premier ministre lui-même l’a dit au sortir de l’audience lui accordée par le président de la Chambre basse du parlement.
La sécurité dans l’Est du pays et le social de la population sont parmi les priorités de ce gouvernement. D’où l’impérieuse nécessité de soutenir le gouvernement Lukonde qui n’a pas droit à l’erreur. L’espoir de la population est fondé sur cette équipe gouvernementale. Mettez de côté vos divergences politiques chers députés. Les Congolais ont tant souffert. Ils ont droit à la vie et à la quiétude. Le langage des armes doit se taire sur l’ensemble du territoire national. Surtout, quand on sait qu’on ne peux pas développer un pays dans un contexte d’insécurité.
La balle est dans votre camp. Vous avez le devoir constitutionnel de sauver le Congo et sa population. Il est aberrant de croire qu’il faut être ministre pour aider son pays. Tous les députés ne doivent pas devenir des ministres non plus. D’autres doivent rester au Parlement pour légiférer et contrôler les actions menées par le gouvernement.
Le mandat reçu de la population doit vous interpeller. Prenez conscience de la place que vous occuper dans la société congolaise. Faites votre travail en toute responsabilité et le pays vous récompensera.
Mputu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.