Femme exceptionnelle :SUZY BADJOKO MUGENI, une grande dame à la carrure des grands hommes.

Femme exceptionnelle :SUZY BADJOKO MUGENI, une grande dame à la carrure des grands hommes.

0 0
Read Time:3 Minute, 15 Second

Née à Kinshasa la capitale de la République Démocratique du Congo, elle se dit nationaliste et rehausse les couleurs de deux provinces de ses parents: Mai-Ndombe et Kisangani, Suzy BADJOKO est l’ainée d’une grande famille. Elle est la Fille de Johnny BADJOKO SALUMU et de Louise MPASE NKONSIKO.

Cette femme Mariée et Mère de 5 enfants est licenciée en Management. Pour ceux qui la côtoient, elle aime se placer sous la casquette de la femme révolutionnaire qui a pris goût de la politique depuis 1997 où elle débute sa carrière professionnelle au sommet de l’état en tant que Secrétaire au cabinet de l’ancien Président de la République Laurent Désiré Kabila d’ où elle a puisé sa fibre révolutionnaire.

Quel exploit pour cette jeune femme qui a marché sur les pas du père de la révolution congolaise !

Suzy BADJOKO engagé dans la vie politique congolaise depuis son jeune âge, a gravi plusieurs échelons jusqu’à ce jour où elle est présidente d’un grand parti non le moindre « l’alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo ANADEC en sigle. En effet elle a parcouru plusieurs cabinets ministériels où elle a assumé successivement le poste de secrétaire particulière dans trois ministères (min de l’environnement, affaires étrangères, aménagement du territoire et conseillère administrative à l’aménagement du territoire.

Expérience avérée, Mme suzy badjoko est nommé par ordonnance présidentielle en tant qu’administrateur à ANSER, une agence attachée au ministère de l’énergie. Point n’est besoin d’oublier son côté philanthrope où elle assume la fonction de présidente de carepi AMS, une Asbl qui intervient dans plusieurs secteurs mais particulièrement dans la lutte contre l’insalubrité et dans la promotion de la Jeunesse à travers le sport, les conférences, colloques, cadres par excellence de réflexions sur des sociétés.

Mme Suzy Badjoko a été successivement:

–      Assistante Parlementaire de l’Honorable Aggée AJE MATEMBO TOTO,

–      Secrétaire de la Cellule de Centralisation des Résultats du Candidat President de la République, Emmanuel RAMAZANI SHADARY et Membre de la Cellule des Femmes et Enfants Militaires du même Candidat président;

–       Secrétaire chargée de l’éveil Patriotique au Cabinet du Chef de l’Etat.

Suzy BADJOKO a beaucoup travaillé dans le cadre des mouvements associatifs. A ce titre, elle a été Présidente du Collectif des Jeunes pour la Défense de la Patrie « COJEDEP » en sigle, Membre de « UJANA » Membre de l’Eveil Patriotique sous Mzee Laurent Désiré Kabila. Présidente de la fondation » Suzy badjoko  » dont le siège se trouve à Lubumbashi. Femme entrepreneure Mme Suzy BADJOKO aime les affaires et est à ce titre, elle est chef d’une entreprise commerciale dénommée BADEX Sarlu.

Il faut aussi souligner que Mme Suzy Badjoko a une expérience électorale solide car elle a été une candidate malheureuse de la circonscription de Lukunga aux élections législatives de 2018. Mme Suzy Badjoko est une élève modèle de l’école d’Aggée Aje Matembo TOTO, une personne politique emblématique à côté duquel elle incarne aujourd’hui une femme d’État. A ce jour, on peut dire qu’elle peut tenir sans complexe dans la sphère décisionnelle de notre grand pays.

A la question de savoir, Que peut faire la femme pour sa propre autonomisation et pour le développement de la RDC ?

Mme suzy Badjoko estime que « la femme peut faire l’entrepreneuriat. Elle doit oser briguer les grands postes de direction dans la société et les conserver, mais aussi la femme doit Soutenir d’autres femmes qui veulent se lancer dans la même optique. Tout ceci n’est possible que si la femme surmonte le manque d’estime de soi qui constitue un réel obstacle pour l’épanouissement de la femme congolaise, l’analphabétisme qui est l’un de fléau dans notre société, les pesanteurs sociaux (mariage précoce, guerre, les violences de tous ordres harcèlement sexuel, etc.. » Conclut elle.

Via foxtimes.net

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Femme politique societé Societe kinshasa