Esu: Les étudiants de l’Unikin donne un ultimatum de 48 heures à Thomas Luhaka

Dans un message parvenu à notre rédaction tard dans la nuit du 21 janvier, les étudiants de l’Université de Kinshasa, Unikin, donne un ultimatum de 48 heures au Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka Losendjola pour annoncer la reprise des cours dans cette alma mater si non ils descendront dans la rue:

 » Nous 2000 étudiants de l’Université de Kinshasa, réunis ce soir 21 janvier 2021, nous laissons 48h au ministre de l’Esu afin qu’il trouve un juste milieu pour la situation du campus. Si non, il assumera encore les conséquences fâcheuses à venir. Etudiant aza zoba te. Partageons. Notre éducation avant les bars.

Cette réaction fait suite au communiqué fait suite à un circulaire du Ministre de tutelle fixant la reprise des cours dans les provinces on atteintes par la deuxième vague de la Covid-19 qui ne reprend pas la ville province de Kinshasa, très atteinte par cette deuxième; d’où l’exclusion des universités et instituts supérieurs de la zone. Cette décision n’a fait que monter le courroux des étudiants de l’Unikin qui comptent en découdre avec les autorités si jamais une suite favorable ne leur a pas été adressée. Il faut noter que l’Université de Kinshasa reste l’établissement le plus atteint par cette pandémie qui a paralysé les activités depuis son apparition en 2020. En plus, les années académiques 2018-2019, 2019-2020 puis 2020-2021 courent encore. Les étudiants de la colline inspirée ne savent plus à quel saint se vouer et n’ont que la rue pour réclamer leurs droits à l’éducation. Dossier à suivre!

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.