Départ de la Monusco: Bintou Keita sort de son silence.

Bintou Keita

Lors d’une conférence de presse tenu le jeudi 15 avril à Beni , la représente spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en RDC s’est exprimé en ce qui concerne l’insécurité à l’est de la République démocratique du Congo et le sujet des récentes manifestations contre la Monusco.

Appel à l’engagement citoyen

Bintou Keita s’adresse à la population congolaise et de Beni ,elle appelle à la responsabilité de chacun ,que les forces de sécurité national et la Monusco ne sont pas parvenu à faire cesser les massacres et surtout , ceux perpétré par les rebelles de l’ ADF :elle pense que la solution n’est pas de s’ attaquer à la Monusco , aux humanitaires à des institutions national , en brisant des biens publique et privés qui donnera les pays ,et d’ajouter, que chaque congolais est libre de critiquer la Monusco , de penser que cette dernière ne remplie pas son rôle:
« On peut nous reprocher de n’avoir jamais rien fait et nous remercier d’avoir stopper le m23 , je tiens à rassuré que ceux qui souhaitent nous voir partir, nous ne nous maintenons pas mais nous sommes tellement mobiliser à stabiliser la paix dans la province du nord et du sud ainsi que de l’ Ituri  » a t-elle déclarée la patronne de la Monusco apporte son soutient pendant que , devant les normes souffrances de la population ,béni réclame et mérite une pose partisane, elle demande que les forces politiques travaillent ensemble à rétablir la paix et la sécurité avec l’institution national et provincial sans des agendas caché politicienne .

Représente spéciale du Sg de l’Onu

Sur ce ,elle salut l’initiative du parlement visant à créé une commission d’enquête dans la partie est et nord-est de la république démocratique du Congo dans le but de formuler des recommandation contribuant à la stabilité de la paix.

Miriam Kabwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.