Conflit russo-ukrainien : la BCC recommande l’exploitation des bassins de production pour augmenter la production nationale des produits de grande consommation

Conflit russo-ukrainien : la BCC recommande l’exploitation des bassins de production pour augmenter la production nationale des produits de grande consommation

0 0
Read Time:1 Minute, 42 Second

Selon la note de conjoncture du 29 avril au 06 mai 2022, l’actualité économique internationale reste dominée par la poursuite des effets du conflit russo-ukrainien, sur fond de nouvelles sanctions envisagées par l’Union européenne et de la révision des taux directeur par la Federal Reserve, qui viendront exacerber les facteurs de risques sur les équilibres macroéconomiques des pays. Au niveau national, comparé à la dernière semaine d’avril, le rythme de formation des prix s’est globalement maintenu à la première semaine du mois de mai, et le marché de change a affiché une relative stabilité.

De gauche à droite : la gouverneure de la Banque centrale et le Premier Ministre Sama Lukonde

Comme facteur de risque au plan externe, l’on note la poursuite du ralentissement de la croissance mondiale et régionale; l’enlisement de la guerre en Ukraine et ses conséquences sur les marchés des produits de base, principalement l’énergie et les produits alimentaires ; le resserrement de la politique monétaire par les grandes banques centrales.

Au plan interne, il y a la persistance des tensions inflationnistes sur le marché des biens et services, avec la poursuite de la hausse des prix du pétrole et des denrées alimentaires sur les marchés internationaux ; la hausse des coûts budgétaires à travers les subventions aux carburants et le faible niveau de diversification de l’économie.

Au regard de tout ce qui précède, la BCC recommande l’exploitation des bassins de production en vue de l’augmentation de la production nationale des produits de grande consommation et de l’approvisionnement de grands centres urbains pour renforcer la capacité de l’économie à résister aux chocs ; la coordination continue des politiques macroéconomiques, afin de préserver les acquis de la stabilité macroéconomique en vigueur et soutenir la croissance ; le maintien de la bonne tenue des finances publiques et le suivi rapproché des facteurs de la liquidité bancaire par la Banque centrale.

Ci-dessous la conjoncture économique en bref (Note d’information hebdomadaire de la Banque central du Congo).

Via Le Potentiel

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Commerce Economie politique société Societe kinshasa