Sport: Le maillot de légende des Léopards

Sport: Le maillot de légende des Léopards

1 0
Read Time:3 Minute, 8 Second

Depuis toujours, des Lions jusqu’aux Léopards, l’équipe nationale de RDC ne porte que le maillot du drapeau national. Il est tout bleu avec une bande diagonale  rouge au milieu entourée par deux autres bandes jaunes surmontées d’une étoile jaune. Ce maillot voit le jour en 1964 lorsque le Congo-Léo est devenu la RDC. Même si celle-ci est la tenue emblématique du onze national, différentes sortes de maillots sont portés jusqu’en 1971, allant des couleurs du drapeau jusqu’au blanc.

Lorsque le Congo devient le Zaïre, les Léopards s’adaptent vite à cette nouvelle réalité étant une des vitrines du pays. Le nouveau maillot est vert accompagné de rouge et de jaune. Le flambeau de la révolution est rarement marqué dans leurs nouvelles tenues. Les Léopards n’ont jusque-là pas de maillot fixe capable de concurrencer dans durée celui du drapeau de la RDC porté même lors du match contre Santos de Pelé en 1967.  Au contraire, ils changent le plus souvent de tenue au gré des rencontres et des tournois auxquels ils participent.

En 1973, l’équipementier français Le Coq Sportif devient le nouvel habilleur des Léopards. Il réalise une tenue qui finit par se confondre avec l’équipe nationale pour devenir son maillot fétiche, son maillot porte-bonheur. Il est jaune ou vert avec au milieu un logo montrant dans un cercle un léopard rugissant autour d’un ballon. On y voit aussi les inscriptions : Léopards et Zaïre. Autour du cou, il y a des bandes des couleurs du drapeau du Zaïre.

Depuis, l’équipe nationale ne va plus se séparer de ce maillot à manches courtes qui va lui permettre d’écrire les plus belles pages de son histoire. Les Léopards le mouillent pour le plaisir du jeu et pour la victoire. Comme des félins dans la savane, ils sont devenus de grands prédateurs sur les terrains du continent africain. Flanqués de ce célèbre maillot orné d’un félin, les Léopards font des ravages à domicile comme à l’extérieur. Doublement engagés, les Léopards réussissent un parcours sans faute lors des qualifications pour le mondial ouest-allemand. Ils se débarrassent tour à tour du Togo, du Cameroun, du Ghana. Puis dans l’ultime phase qualificative, ils battent la Zambie et le Maroc. Lors de la CAN en Egypte, ils se donnent le luxe d’’éliminer le pays organisateur avant de s’offrir la tête de la Zambie dans une palpitante double finale. Le maillot-fétiche a encore une fois donné le sourire à toute une nation.

Pour la coupe du monde, les Léopards changent d’équipementier. Adidas qui remplace l’habilleur français de la CAN reprend les symboles de ce dernier en y apportant un nouveau design. En plus de ce qui existe déjà, la marque aux trois bandes ajoute sur ce maillot des bandes jaunes ou rouges allant de l’épaule jusqu’à l’avant-bras voire même le col dans certains modèles. En Allemagne, le public a admiré le maillot zaïrois considéré comme l’une des plus belles tenues portées par les différentes équipes en Allemagne.

Si la version Adidas n’a pas porté lors du Weltmeisterschaft la chance escomptée à Dortmund et à Gelserkirchen, celle du Coq Sportif par contre a permis aux Léopards de conquérir l’Afrique. Le logo imposant du léopard rugissant mystifie les adversaires et procure la victoire. Après la débâcle allemande, le célèbre maillot disparait pour toujours. Il sert aujourd’hui de pièce de collection pour plusieurs amateurs du ballon rond tant Congolais qu’étrangers. Pendant près de deux ans, ce célèbre maillot a forgé la légende des Léopards qui ont laissé leurs traces et leur marque dans l’histoire du football mondial.

Samuel Malonga/mbokamosika

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité societé société Societe kinshasa Sports