L’éternel voisin, non sincère(Junior Beya, Éditeur directeur général du journal La Transparence)

L’éternel voisin, non sincère(Junior Beya, Éditeur directeur général du journal La Transparence)

1 0
Read Time:1 Minute, 42 Second
Junior Beya, Éditeur Directeur général du journal La Transparence

Lorsque que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et la Cour constitutionnelle annoncent la victoire de Félix-Antoine Tshisekedi à l’issue de la présidentielle du 30 décembre 2018, Paul Kagame, alors président de l’Union Africaine (UA), avait rejeté cette décision dans un premier temps.
L’homme fort de Kigali avait même sollicité qu’une délégation de son institution vienne à Kinshasa afin de s’enquérir de la situation. Cette délégation n’avait jamais atterri dans la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), car la victoire de Félix-Antoine Tshisekedi était, au même moment, validée par des chancelleries occidentales.
La suite est que Paul Kagame était obligé de cohabiter avec son nouveau voisin. Dans la pratique, le nouveau président de la RDC avait multiplié des voyages à Kigali et même des déclarations en faveur de Kagame, pointé du doigt comme celui qui a toujours déstabilisé le pays de Lumumba depuis près de deux décennies. Félix-Antoine Tshisekedi n’avait même pas hésité d’appeler Paul Kagame « mon frère ».
Ceux qui connaissent Paul Kagame rappelait au successeur de Joseph Kabila que l’homme fort de Kigali n’a jamais été un « allié sincère ». Certains lui ont même rappelé la sagesse d’un ancien ministre de Mobutu qui disait :  » Pour manger avec un sorcier, il faut avoir de longues fourchettes ».
Depuis quelques mois, des observateurs de la scène politique congolaise notent qu’il y a comme des nuages entre les deux « frères ». Comme dans ses habitudes, Paul Kagame multiplient des déclarations dans la presse allant dans le sens « d’humilier » son voisin. Il semble utiliser le même modus operandi comme avec le régime de Laurent-Désiré Kabila en 1998.
Lui a toujours trouvé des faiblesses dans le chef de tous les dirigeants placés à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC). Ou encore, il a toujours vu des rebelles venir de la RDC pour aller déstabiliser son régime. En boudant le Sommet de Kinshasa, Paul Kagame prouve une fois qu’il ne sera jamais un allié sincère aux dirigeants congolais.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Communication Médias politique societé Societe kinshasa