Saisie de chanvre indien : Des militaires des FARDC pris la main dans le sac par la Police nationale congolaise à Matadi

Dans une opération conjointe menée par la police et les services de sécurité, cinq sacs de chanvre indien ont été saisis aux militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Matadi le lundi 27 mai.

Ces militaires ont été appréhendés alors qu’ils tentaient de transporter illégalement ces produits prohibés.

Malgré la saisie des cinq sacs, cinq autres ont mystérieusement disparu lorsque les militaires se sont volatilisés dans la nature lors de l’opération. Le chauffeur de la voiture Toyota utilisée pour le transport a été placé en détention pour besoins d’enquête. Ce dernier clame son innocence, affirmant avoir été contraint par les militaires à transporter les produits illicites.

Le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise, le Commissionnaire divisionnaire adjoint Israël Kantu Bakulu, a supervisé la présentation des produits saisis devant les magistrats du Parquet Près le Tribunal de Grande Instance de Matadi. Le dossier des militaires des FARDC impliqués dans cette affaire a été transféré au Parquet pour poursuite judiciaire.

Cette saisie met en lumière les défis persistants liés à la lutte contre le trafic de drogue en République Démocratique du Congo et souligne l’importance de la coopération entre les forces de l’ordre pour faire respecter la loi et assurer la sécurité publique.

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights