Motion contre Ilunkamba, le décor est planté

Les députés nationaux seront en plénière dans quelques heures ce mardi 26 janvier à l’hémicycle du palais du peuple. Déjà la journée d’hier lundi 25 janvier, l’on pouvait observé une forte disposition sécuritaire des policiers dans tous les points d’accès du palais du peuple. Le service de presse du Président du Bureau d’âge s’est aussi acquitté du devoir d’accréditation en bonne et due forme des journalistes qui représenteront leurs organes respectifs lors de cette plénière assez particulière. Tard le soir, l’on pouvait encore voir quelques députés de l’Union sacrée traînés devant le bureau du Président du Bureau d’âge pour, certainement, des derniers réglages.

Une plénière de tous les enjeux

La plénière de ce mardi 26 janvier fait suite à la motion de censure adressé contre Ilunga Ilunkamba et son gouvernement par la majorité des députés le vendredi 22 janvier dernier. Plusieurs voix se sont levées pour demander au Premier Ministre de déposer sa démission, afin d’éviter l’humiliation. Ce dernier s’est dit ne pas être concerné et séjourne jusqu’à ce mardi dans la ville cuprifère de Lubumbashi où il a rencontré son autorité morale, Joseph Kabila, ce lundi 25 janvier: « Je pars à Lubumbashi pour une réunion avec son Excellence Joseph Kabila Kabange, Autorité morale du Front Commun pour le Congo, Fcc. C’est lui qui a proposé mon nom comme candidat Premier Ministre , ce qui a permis ma nomination par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat », a-t-il déclaré avant de s’envoler pour le Haut-Katanga.

Entre temps à Kinshasa, les députés nationaux veulent en découdre avec ce dernier:  » Présent ou pas, il va partir « , commente l’un des députés pétitionnaires.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.