France : Willy Bimi sort un nouvel album intitulé « Willy Bimi chante Bimi Ombale »(illustration audio)

Le chanteur Willy Bimi vient de rendre un bel hommage à son grand frère, Bimi Ombale, dans un album nommé « Willy Bimi chante Bimi Ombale » (Volume 1). Cet album – le quatrième de sa carrière – sur lequel il travaillait depuis longtemps contient 7 chansons, odes à la vie qui décrivent à la fois la puissance du sentiment amoureux et l’aspect éphemère qu’il peut malheureusement parfois revêtir. Elles sont toutes des tubes, des reprises de chansons écrites et composées par Bimi Ombale, « Mwana Wabi », ancien chanteur du groupe mythique Zaïko Langa Langa, qui nous a quittés il y’a 13 ans. S’ensuivra le répertoire d’autres œuvres de l’artiste défunt, a promis Willy Bimi fier du travail abattu.  

Dans la musique congolaise, très peu de chanteurs ont atteint ce niveau proche de quasi perfection dans l’art de chanter. C’est Tabu Ley Rochereau qui en est la référence absolue, seul tout là-haut, jamais égalé mais talonné de très peu par Bimi Ombale, la voix étincelante de l’Orchestre Zaïko Langa Langa au bel accent Ntomba. 

Pour le chanteur Willy Bimi, son grand frère fait désormais partie des immortels de la musique congolaise, à l’instar de Wendo Kolosoy, Grand Kallé Jeff, Luambo Makiadi Franco, Tabu Ley Rochereau et Papa Wemba, pour ne citer que ces illustres disparus. Sa voix, l’une des plus mélodieuses de la musique congolaise toutes époques confondues, ne s’éteindra pas, laisse-t-il entendre au cours d’un entretien téléphonique.  

« Dans cet album, qui n’est pas le dernier des reprises de chansons de Ombale, j’ai voulu lancer un message à ses nombreux fans pour leur dire que même s’il est parti dans l’au-delà, leur idole est toujours là, il est présent parmi nous. Tant que je serai vivant, le nom de Bimi Ombale ne disparaitra pas. »

UN RÉGAL POUR LES OREILLES  

L’album « Willy Bimi chante Bimi Ombale » contient 7 titres : « Mwana nyoka », « Sandralina », « Elima ngando », « Didas Pembe », « La blonde, Lisapo », « Hommage à DV Moanda » et « Mbelengo, Misolina, Kabibi ». Et les célébrités ayant participé à sa réalisation sont : Willy Bimi et Desuza Santu (chant), Nono Manzouluku (animation), Popolipo, Caen Madoka (guitare solo), Jimmy Yaba (guitare rythmique), Oncle Bapius et Serge Kabangu (guitare basse), Simolo Katondi et Donston (batterie), Sainte Josué Piano Piano (synthé), et Rita coin 3615 (Congas).

Une fructueuse collaboration entre Willy Bimi et ces artistes, dont certains ont joué au sein du groupe Zaïko Langa Langa, « Nkolo mboka », l’un des meilleurs groupes musicaux de la République Démocratique du Congo (RDC) créé, le 24 décembre 1969. 

Écouter les œuvres de Bimi Ombale à travers la voix de son petit frère, Willy Bimi, est un vrai régal pour les oreilles. Il ne faut pas plus de deux chansons pour s’en convaincre : le Nancéien est dans son élément. La musique est émouvante, elle fait chanter et même danser. C’est du Zaïko Langa Langa qui s’écoute en toute occasion. D’ailleurs, les chansons de cet ensemble musical sont souvent choisies pour animer un mariage, une soirée privée, ou un concert dans un restaurant ou un bar !  

L’HOMME AUX 58 CHANSONS

Le chanteur Bimi Ombale s’est révélé être l’un des artistes les plus populaires des années 70-80. En le voyant enchaîner les meilleures chansons dans des hit-parades de l’époque, on peut se demander quel était le secret d’un tel succès ? Il a engrangé des succès comme aucun autre artiste de Zaïko Langa Langa ne l’a fait. Ses 58 chansons ont marqué les esprits des mélomanes devenus désormais des adultes nostalgiques.  

« Il était le plus grand créateur de chansons à succès au sein de l’orchestre Zaïko Langa Langa. Avec 58 chansons à son actif, il était l’auteur – compositeur le plus réussi et le plus prolifique. Aucun artiste de ce groupe ne peut se prévaloir d’un tel bilan », avait affirmé Willy Bimi dans un entretien au quotidien Le Potentiel n° 7890 du 20 août 2020.

Il sied de reconnaître que Bimi Ombale était l’un des chanteurs, auteurs-compositeurs-interprètes d’exception comme la musique congolaise en a très  peu produits. Il savait écrire ses chansons et était devenu incontournable au sein de l’orchestre Zaïko Langa Langa.  

L’album « Willy Bimi chante Bimi Ombale » (volume 1) est un bel hommage à la hauteur de la carrière de Bimi Ombale, un  chanteur  hors norme  qui a marqué Zaïko Langa Langa et toute la musique congolaise par son style et sa voix inimitables. Ses œuvres marqueront longtemps les amoureux de la bonne musique congolaise de deux rives (Kinshasa et Brazzaville), et les mélodies de ses chansons à la « Los Nickelos » continueront à faire rêver les amateurs de la rumba. Son nom est gravé à jamais dans l’histoire de la musique congolaise. 

Willy Bimi

Robert Kongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *