Revue du vendredi 20 octobre.

Plusieurs journaux parus ce vendredi 20 octobre 2023 reviennent sur le processus électoral en République démocratique du Congo, précisément sur la présidentielle où la CENI annonce la liste provisoire des candidats présidents.

ACP ouvre cette revue de presse en notant qu’aucune candidature à l’élection présidentielle n’a été déclarée irrecevable par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour le scrutin du 20 décembre 2023, en République démocratique du Congo (RDC), a appris l’ACP de la centrale électorale.
« Aucune candidature n’a été déclarée irrecevable », a annoncée, à la télévision publique, Patricia Nseya, rapporteur de la Céni, lisant la décision portant « publication de la liste provisoire des candidatures déclarées recevables et irrecevables à l’élection du Président de la république ».
« Parmi les 24 candidatures recevables, il y a 23 hommes et une femme. De ces candidats 16 sont des indépendants, 6 candidats présentés par les partis politiques et 2 issus des regroupements politiques », a déclaré le rapporteur de la Céni.

Actualité.Cd rajoute que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié la liste provisoire des candidatures recevables et irrecevables pour l’élection présidentielle du 20 décembre 2023. Sur les 24 candidats qui avaient soumis leurs candidatures, aucune n’a été déclarée irrecevable. Toutes les candidatures ont été jugées conformes et déclarées recevables, selon la décision n° 116/CENI/AP/2023 du 19 octobre 2023.
Le prochain calendrier électoral comprend la possibilité de déposer des recours en contestation des candidatures à l’élection présidentielle devant la Cour Constitutionnelle, qui sera suivie du traitement de ces recours. Les arrêts de la Cour Constitutionnelle seront notifiés à la CENI, et cette dernière en tiendra compte entre le 20 octobre et le 6 novembre. Cependant, vu la recevabilité de toutes les candidatures, cette étape devrait être peu mouvementée.
La liste définitive des candidats à l’élection présidentielle sera publiée le 18 novembre, et la campagne électorale débutera 24 heures après cette publication et se terminera 24 heures avant l’ouverture du scrutin.

Radio Okapi.net signe que le Président Félix Tshisekedi a partagé un repas de corps, mercredi 18 octobre au chapiteau de la cité de l’Union africaine à Kinshasa, avec les officiers généraux et supérieurs, ainsi que les sous-officiers des Forces armées de la RDC (FARDC).
Le Chef de l’État a convié ses hôtes à respecter leurs engagements vis-à-vis du pays et du peuple congolais, jusqu’au sacrifice suprême :
« Ne jamais trahir le Congo. Nous formons un corps de défenseurs des institutions du pays et de notre peuple ».
Il a rappelé la place de choix qu’occupent les forces de défense et de sécurité dans la marche du pays :
« Vous n’êtes pas n’importe qui, vous êtes les porteurs de cette nation, vous donnez votre vie pour sauver ce pays ».
Enfin, le Président Tshisekedi a réitéré l’engagement du Gouvernement en faveur du bien-être des militaires et de leur famille.

Actualité.cd note pour sa part que le président a également encouragé les militaires à rester fidèles à leur mission en promettant que le gouvernement mettra à leur disposition tous les moyens nécessaires pour les honorer pendant et après leur carrière militaire. Il a conclu en rappelant aux soldats qu’ils sont les gardiens de la nation, prêts à sacrifier leur vie pour protéger le pays.

Cette rencontre intervient trois jours après une séance de « causerie morale » menée par le général Christian Tshiwewe, chef d’état-major général des Forces armées de la RDC (FARDC), au cours de laquelle il a réitéré les missions et la loyauté de l’armée envers le président Tshisekedi. Il avait également adressé un avertissement à ceux qui tenteraient de déstabiliser les institutions en place, en réponse aux menaces proférées par le général John Numbi dans une vidéo récemment diffusée sur les réseaux sociaux.

Forum des As rajoute également que : «Vous n’êtes pas n’importe qui, vous êtes les porteurs de cette nation, vous donnez votre vie pour sauver ce pays», s’est exprimé le commandant suprême des Forces armées de la RDC.
«Je compte sur vous pour que vous soyez des femmes et des hommes responsables; restez toujours fidèles à votre mission; vous êtes là pour la nation et non pour votre propre intérêt», leur a-t-il fait savoir, avant d’ajouter: «vous avez toute ma confiance».
Evoquant la situation à l’Est du pays, le président Félix Tshisekedi a indexé le Rwanda.
«Tout ce qui nous arrive est le fait du Rwanda mais soyez rassurés qu’ils ne nous vaincront pas ».
A l’occasion de ce «repas de corps», les officiers généraux ont renouvelé leur loyauté au président de la république Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Politico.cd déclare que juste après cette rencontre,quelques réaménagements sont enregistrés au sein des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). En effet, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a procédé à des nominations lues jeudi 19 octobre 2023 sur la télévision nationale (RTNC).
Dans la foulée, Christian Tshiwewe Songesha, Chef d’état major des FARDC avance en grade passant de Lieutenant-Général à Général d’armée.

Sont également promus, Jacques Nduru et Léon-Richard Kasonga désormais au grade de Lieutenant-Général.

L’autre importante annonce, c’est d’abord la réintégration dans l’armée de l’ex Colonel Eddy Kapend Irung.

Ce n’est pas fini,le nouveau général de brigade est aussi nommé commandant de la 22 ème région militaire des FARDC.

Eddy Kapend Irung va gérer les quatre provinces Issues de l’éclatement du Katanga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights