Le gouvernement congolais lève le moratoire sur la peine de mort : des traîtres et des criminels visés

Une décision choc vient de tomber en République Démocratique du Congo, le gouvernement a décidé de lever le moratoire sur la peine de mort.

C’est la ministre de la Justice, Rose Mutombo, qui l’a communiqué tout en précisant les conditions d’application de cette mesure dans une note circulaire. Désormais, la peine de mort pourra être appliquée en cas de peine judiciaire irrévocable survenue en temps de guerre, sous l’état de siège ou d’urgence, lors d’opérations de maintien de l’ordre public ou dans toute autre circonstance exceptionnelle.Cette levée du moratoire vise particulièrement les « traîtres » au sein de l’armée ainsi que les membres des gangs urbains dit « Kuluna».

Cette décision fait suite à une résolution prise lors du conseil des ministres du 9 février dernier.

Depuis 2003, aucune peine de mort n’a été exécutée en RDC en raison du moratoire mis en place par le gouvernement. Cette nouvelle mesure risque de susciter de vives réactions et soulève déjà des questions sur le respect des droits humains dans le pays.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *