Vol des ressources naturelles congolaises par le Rwanda : « Au moins 80% des minerais exportés par le Rwanda proviennent de la RDC », révèle l’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Nicolás Berlanga-Martinez

Dans une récente interview, Nicolás Berlanga-Martinez, ambassadeur de l’Union Européenne en République démocratique du Congo (RDC), a révélé des informations alarmantes sur le commerce des minerais entre la RDC et le Rwanda. Selon lui, au moins 80% des minerais exportés par le Rwanda proviendraient en réalité de la RDC.

Cette déclaration met en lumière un problème majeur, le vol des ressources naturelles congolaises par le Rwanda. Les rapports indépendants confirment cette réalité choquante, qui prive la RDC de ses richesses et entrave son développement économique.

Il est important de souligner que ce vol de minerais a des conséquences désastreuses pour la population congolaise. En effet, ces ressources pourraient être utilisées pour améliorer les conditions de vie des Congolais, investir dans l’éducation et la santé, et contribuer au développement du pays.

Cette situation est d’autant plus préoccupante que le Rwanda est un pays voisin de la RDC et qu’il est censé entretenir des relations de coopération avec son voisin. Cependant, cette coopération semble être biaisée, avec le Rwanda profitant de manière illégale des ressources congolaises.

Les mesures doivent être prises pour mettre fin à ce vol de minerai et garantir que les richesses naturelles de la RDC profitent à son peuple. Il est également essentiel que la communauté internationale prenne conscience de cette situation et soutienne la RDC dans sa lutte contre cette exploitation illégale.

L’heure a plus que sonné pour que le Rwanda rende compte de ses actions et mette fin à cette pratique injuste. La RDC mérite de bénéficier pleinement de ses ressources naturelles et de pouvoir les utiliser pour construire un meilleur avenir pour ses citoyens.

Il est urgent que cette question soit portée à l’attention du monde entier afin que des mesures concrètes soient prises pour mettre fin à cette injustice. La RDC ne peut plus être privée de ses richesses et doit être soutenue dans sa lutte pour une exploitation équitable de ses ressources naturelles.

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights