Vaccination contre la Covid-19: Le député national Mubonzi accuse Eteni de forcing

 »C’est regrettable. Je considère tout simplement que c’est un forcing. Nous avons adressé une question écrite au ministre pour qu’il réponde afin que nous soyons éclairés », déplore, sur TOP CONGO FM, Bertin Mubonzi, député national auteur de la question écrite adressée au ministre de la Santé sur l’administration du vaccin AstraZeneca, suspendu dans certains pays d’Europe à cause des effets secondaires graves.

Il tenait à savoir avant début effectif de la campagne de vaccination, « qui sera responsable en cas d’effets secondaires graves post-vaccination ? Quelle suite réservée aux différents groupes prioritaires ciblés en cas de résistance? Quels mécanismes de suivi et surveillance des personnes vaccinées mis en place ? »

Après le lancement de la campagne de vaccination contre Covid-19 ce lundi avec le même vaccin, il se dit « personnellement très surpris », mais estime qu’il « n’est tard de corriger cela. Il y a une précipitation dans la manière de procéder. Il serait mieux pour le ministre sortant d’être très prudent et de ne pas poser des actes qui peuvent avoir des conséquences terribles sur la vie de nos populations ».

Pour Bertin Mubonzi,   »le ministre qui va arriver devra rapidement répondre et nous rassurer avant de poursuivre avec cette campagne de vaccination. À ce stade, nous faisons face à une situation qui ne rassure pas ».

Il rassure que « nous allons poursuivre nos démarches qui vont dans le sens de nous rassurer que la population va recevoir le bon vaccin, mais aussi se rassurer que toutes les dispositions soient prises pour que la  population soit protégée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.