Urgent: la CENI annule l’élection de Gentiny Ngobila, Collette Tshomba, Nsingi Pululu, des anciens ministres Kaluba Mwanangongo, Willy Bakonga et autres ( Direct RTNC)

La centrale électorale a procédé à l’annulation de l’élection des certains candidats députés nationaux et provinciaux dans certaines circonscriptions électorales en direct de la RTNC, ce vendredi à partir de 23 heures.

Au total 82 candidats aux élections législatives nationales, provinciales et municipales sont concernés pour notamment fraude, vandalisme et détention illégale des machines à voter.

A Kinshasa, neuf candidats ont été sanctionnés aux législatives nationales. Notamment Gentiny Ngobila, Collette Tshomba, Nsingi Pululu, Jeannot Binanu. C’est le cas de l’ancien ministre du Transport et cadre du parti de l’ancien premier ministre Matata Ponyo, Justin Kaluba Mwanangongo dans la circonscription de Kindu ville dans la province du Maniema. Ce dernier est accusé de bourrage d’urne et l’ancien ministre de l’enseignement Willy Bakonga suspendu pour détention illégale des DEV et vandalisme dans la circonscription électorale de Tshuapa. Plusieurs autres candidats ont été invalidés par la CENI pour des fautes graves à l’encontre des dispositions électorales.

Communiqué officiel

Faisant suite à son Communiqué de Presse n o 085/CENl/2023 du 23 décembre 2023 relatif à la mise en place d’une commission d’enquête sur la perturbation du déroulement des scrutins combinés du 20 décembre 2023, notamment par des actes de violence, de vandalisme et de sabotage perpétrés par certains candidats mal intentionnés à l’endroit des électeurs, de son personnel, de son patrimoine et du matériel électoral, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) rend publique la Décision n o 001/CENl/AP/2024 du 05 janvier 2024 portant annulation des élections législatives, provinciales et communales et des suffrages dans certains bureaux et centres de vote.
Cette décision a été prise sur pieds des articles 29, 30 et 31 de la Loi organique n o 13/012 du 19 avril 2013 portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante telle que modifiée et complétée à ce jour donnant pouvoir à la CENI de se saisir et être saisie de toute question généralement quelconque relevant de sa compétence et en délibérer, notamment de toute violation des dispositions législatives et réglementaires régissant les élections par les autorités politico-administratives, les partis politiques en compétition, les candidats, les électeurs, les observateurs et les témoins.
Aux termes de cette décision :

  1. Sont annulées les élections législatives nationales et provinciales dans les circonscriptions électorales de Masimanimba en Province du Kwilu et de Yakoma en province de Nord-Ubangi ;
  2. Sans préjudice des conclusions des enquêtes en cours dans les circonscriptions électorales de Budjala (Province du Sud-Ubangi), de Bomongo et de Makanza (Province de l’Equateur), sont annulés les suffrages obtenus par les candidats aux élections législatives, provinciales et communales dont les noms sont repris à l’annexe I de la décision précitée.
    La Commission ad hoc continue à enregistrer les dénonciations en rapport avec les cas de vandalisme, de détention illégale des dispositifs électroniques de vote ainsi que de violences perpétrées sur les électeurs et le personnel de la CENI. Les sanctions appropriées seront prises à l’endroit de tout candidat et agent de la CENI qui serait impliqué dans les cas précités.

Cette communication a été rassurée par Madame le rapporteur de la CENI, Patricia Nseya entourée des membres de la plénière en présence du président de la CENI, Denis Kadima et tous les membres du bureau.

Don Petit N’kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights