Tutsiland: le décor est planté.

Bertrand Bisimwa, président proclamé, reçu par le facilitateur Uhuru Kenyatta

La réunion des chefs d’état-major généraux des forces de défense de l’EAC tenue à Nairobi le 9 février a publié un plan de déploiement de la force régionale sur le territoire congolais.

Selon ce plan, le Burundi va se déployer à Sake, Kirolirwe et Kitshanga. Le Kenya va se déployer à Kibumba, Rumangabo, Tongo et Kishishe. L’Ouganda va se déployer à Bunagana, Kiwanja, Rutshuru et la région de Mabenga. 

Enfin, le Sud Soudan va se déployer à Rumangabo et avec le contingent kenyan.  Cette réunion a également décidé que le retrait du M23 s’échelonnera sur une période de 30 jours, le jour J étant fixé au 28 février 2023. Il a été aussi souligné que le dialogue doit s’engager pour que les parties belligérantes recherchent des solutions politiques aux conflits.

Ceci ressemble, selon certains analystes et spécialistes de la région des Grands Lacs, à la création du Tutsiland. Les populations d’origine Tutsi étaient évalués à 2.825.000 depuis le dernier recensement. Les Tutsi de la région des Grands Lacs sont 1.207.000 au Burundi, 1.044.000 au Rwanda, 297.000 en RDC, 213.000 en Tanzanie et 64.000 en Ouganda.

Le décor est, donc, planté.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *