Tshopo: Madeleine Nikomba à un pas du gouvernorat

Tshopo: Madeleine Nikomba à un pas du gouvernorat

1 0
Read Time:2 Minute, 22 Second
Madeleine Nikomba, potentielle candidate gouverneur de la Tshopo

Alors que les réseaux sociaux de la Tshopo sont très animés depuis la publication de la liste des candidats gouverneurs retenus pour le compte de l’Union sacrée, la Sénatrice Nikomba semble très réservée et réaliste au delà de tous les complots hourdis à ciel ouvert contre sa personne par certains individus qui se font plus originaires, si pas, originaux que cette jeune figure qui ne cesse de marquer les esprits avertis.

Si les résultats des primaires organisés par la délégation de l’Union sacrée venue de Kinshasa, selon une source peu crédible, ne fait aucune allusion à cette grande dame, petite mais costaude, il y a lieu de dire que l’auteur de cette salle blague est très limité pour comprendre que les primaires ne sont pas encore partie de la culture politique des congolais et qu’il faut trouver un autre alibi.

Interrogés par nos limiers, les cadres de l’Union sacrée ont nié l’organisation de ces fameux primaires et n’y ont jamais pensé:

 » comme nos camarades cadres de l’Union sacrée envoyés dans les provinces à problème pour l’élection des gouverneurs, nous avons l’unique mission de faire passer les nôtres et nous pensons que ce sera le cas« , déclare un haut cadre de la famille politique du chef de l’état Félix Tshisekedi.

Madeleine Nikomba plus proche de la population

Côte à côte, Madeleine Nikomba et le patriarche Likunde Bossongo

Alors que l’une des figures emblématiques de la jeune province de la Tshopo, Likunde Bossongo, se battait seul comme un diable dans un bénitier pour organiser le 50e anniversaire de son institution, Complexe Éducatif Likunde, CEL, en sigle, et pour l’avoir renvoyé plusieurs fois faute de soutien financier conséquent, seule Madeleine Nikomba, élue sénatrice, a pu, sans hésitation, porter son secours à ce témoin vivant de tous les tableaux sombres de la Tshopo.

La Senatrice Madeleine Nikomba a, ainsi, reçu la bénédiction de ce grand esprit, pour diriger la plus grande province de la République démocratique du Congo en terme de dimension :

 » Mutoto, Mungu aku bariki n’a yote una fanya dju ya ba nduku yako. Siye bote tuko n’a ku ongoya kama gouverneur dju utu ongoze n’a utu toshe ku tabu iyi »: Ma fille, que Dieu te bénisse pour tout ce que tu viens de faire pour tes frères et sœurs. Nous t’attendons tous comme gouverneur pour nous faire sortir de cette souffrance.

Ainsi dit, on ne reconnaît l’arbre qu’à travers ses fruits. Le compte à rebours ne vient que de commencer et dans quelques jours , Patricia Nseya, la rapporteur de la CENI, sera sur les antennes de la RTNC pour proclamer les résultats des élections de gouverneur de la province de la Tshopo et le nom qui revient à l’esprit de la majorité des tshopolites n’est autre que celle de Madeleine Nikomba.

Qui dit mieux ?

Sam Nzita

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Femme politique société