Site icon SPHYNXRDC

Sud-Kivu : le collectif 2250 appelle Ngwabidje à réparer l’injustice en propulsant les jeunes compétents aux postes de prise des décisions.

sortie du gouvernement provincial « Ngwabidje 2 » en province du Sud-Kivu depuis le 21 août 2021 ;Le « Collectif 2250 » ,une plateforme des organisations et mouvements des jeunes
visant à impulser et favoriser la participation des jeunes aux instances de prise des
décisions ainsi qu’aux processus de consolidation de la paix en RDC dit avoir constaté avec regret que les jeunes qui constituent plus de 70% de la population Sud-Kivutienne sont très afaiblement représentés dans ce gouvernement et ce, en violation de
la résolution 2250 du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui exhorte les États
Membres à examiner les moyens d’accroître la représentation inclusive des jeunes à tous
les niveaux dans les instances de décision des institutions .

Dans une déclaration ce jeudi 26 août 2021 ,ce collective appele son le Gouverneur de province du sud-Kivu à réparer cette injustice
en propulsant des jeunes compétents du Sud-Kivu aux postes de prise des décisions et refuse que les jeunes soient considérés comme des incompétents et inutiles quand il s’agit de l’accession aux postes de prise des décisions .

Le nouveau gouvernement doit donc apporter un appui nécessaire aux jeunes pour
mener des activités de prévention de la violence et cohésion sociale, leur offrir des perspectives d’emploi à travers la promotion de l’entrepreneuriat et la formation technique en commençant par supprimer la multitude de taxes qui étouffent les jeunes
entrepreneurs ainsi que l’effectivité du fonds de soutien aux initiatives des jeunes.

Considérant que le gouvernement Ngwabidje 1 n’a pas réussi à répondre aux attentes
de la population Sud-Kivutienne et à celles de la jeunesse en particulier durant ces deux
ans depuis son investiture et parmi lesquelles la restauration de l’autorité de l’Etat et la
sécurité des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue de la province ;le « collectif 2250 »
réclame de vive voix à son Excellence monsieur le Gouverneur de la Province que
le ministère de la Jeunesse ressorte clairement sur l’arrêté portant nomination des
membres du deuxième gouvernement pour donner un interlocuteur valable aux jeunes,
à leurs organisations et mouvements.

Amour Imani Christian

Quitter la version mobile