Sport: Trésor Mputu fait ses adieux.

Trésor Mputu lors du match à son honneur

Il était à côté du chairman Moise Katumbi dans la tribune d’honneur du stade de Kamalondo à Lubumbashi lors de la victoire, le dimanche 12 février, du Tout-Puissant Mazembe face à Real de Bamako, en première journée de la phase des groupes de la 20e édition de la Coupe de la Confédération. Trésor Mputu Mabi ne fait partie de l’effectif des Corbeaux du Grand Katanga.

Le « Trésor » du football congolais a définitivement rangé ses crampons. Il a annoncé la fin de sa carrière de footballeur le mercredi 8 février, lors d’une interview avec Nyota RTV à Lubumbashi. C’est sous des larmes que le précieux joueur, l’un des footballeurs les plus talentueux du continent africain ces 20 dernières années, quitte la scène du football à 37 ans. Des hommages ont afflué pour saluer ce footballeur congolais de génie qui a émerveillé les amoureux du ballon rond. Il n’a pas été médiatisé à la hauteur de son talent et de ce qu’il a réalisé sur le continent.

Le technicien français Claude Le Roy l’a découvert à 19 ans et l’a intégré dans la sélection de la République démocratique du Congo, les Léopards. Il a livré ce témoignage sur RFI au sujet de cette légende rd-congolaise du ballon rond : « La place de Trésor Mputu est parmi les plus grands joueurs africains. Il y en a qui ont été sacrés Ballon d’or africain et qui n’avaient pas son talent, loin s’en faut ». Il a évoqué le parcours de ce joueur exceptionnel qui a choisi de rester en Afrique plutôt que d’aller évoluer en Europe. Et pourtant, des clubs en Afrique, en Europe et en Asie se sont fortement intéressés à lui, et la liste est non exhaustive, Blackburn, Hull City, Tottenham en Angleterre ; Nantes, Olympique de Marseille en France ; Olympiakos en Grèce ; CS Sfaxien, Espérance sportive de Tunis, Club africain, Étoile sportive du Sahel en Tunisie ; Galatasaray en Turquie, et au golfe Persique. Mais Mputu n’a en définitive joué qu’à Kabuscorp en Angola, avant de rentrer au bercail, au Tout Puissant Mazembe.

« La trajectoire de Trésor, c’est celle dont je rêve pour des milliers et des milliers de jeunes footballeurs africains. Faire le choix de rester dans son pays parce qu’on le traitait bien, parce qu’il y a des conditions économiques plus que dignes et qu’il ne voyait pas l’intérêt de s’expatrier. C’est pour cela que je me bats depuis si longtemps ; un professionnalisme à l’africaine, adapté aux réalités africaines, qui permettrait à des milliers et des milliers de jeunes footballeurs de vivre de leur talent et de leur passion sans avoir besoin de prendre des pirogues ou de traverser le désert. Un bon footballeur peut réussir en Afrique, mais il faut un président comme Moïse Katumbi, il faut un grand club comme le TP Mazembe », a fait remarquer Claude Le Roy.

Un vrai meneur des Léopards

Son ancien coach en club, le Franco-sénégalais Lamine Ndiaye (finaliste malheureux de la Coupe du monde des clubs en 2010 avec Mazembe), a, pour sa part, soutenu : « C’est le genre de joueur qui pouvait vous faire gagner un match, un tournoi, un trophée. Quand il avait vraiment envie, il était au niveau de meilleurs joueurs africains. Trésor pouvait jouer dans pas mal de grandes équipes en Europe. Il avait toutes les qualités pour s’imposer partout ».

TM8 a été sur le point de jouer pour Arsenal de Londres sous Arsène Wenger en 2008. Après un test réussi, il n’a pas voulu rester quelques mois pour adaptation, préférant revenir à Lubumbashi où il se sentait comme un poisson dans l’eau, sous la protection du « puissant » Moise Katumbi. Ce dernier a révélé ceci sur son désormais ex-joueur : « Trésor Mputu est allé même à Arsenal. Vous pouvez poser la question au coach Arsène Wenger. Il s’est entraîné avec Fabregas, Adebayor… Mais, il ne voulait pas rester en Europe. Il y a des joueurs comme ça, qui aiment le pays, et ce sont des joueurs très rares. Pour moi, c’est une qualité. Mputu voulait continuer à servir le pays. Il y a des joueurs qui aiment leur continent. Il faut faire la part des choses entre le joueur qui aiment l’argent et celui qui aime le pays ».

Avec Mazembe, Mputu a remporté deux Ligues des champions CAF (2009, 2010), une Coupe de la Confédération (2017), deux Supercoupes d’Afrique et le titre meilleur joueur évoluant sur le continent en 2009. Il est le meilleur buteur de l’histoire des coupes africaines interclubs avec un total de 41 buts.

Chez les Léopards de la République démocratique du Congo, il compte 54 sélections et 14 buts. Il a pris part à 4 phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (Can), et il a remporté la première édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan) avec la RDC victorieuse du Ghana par deux buts à zéro en finale de la première édition de cette compétition en 2009, avec des coéquipiers comme Kidiaba Muteba, Mihayo Kazembé, Kasongo Ngandu, Bedi Mbenza, Mabele Bawaka, Lofo, Bongeli, Kimuaki Joel, Bokese Gladys et Kaluyituka Dioko, sous la conduite du sélectionneur Santos Muitubile.

Tout a un début et une fin sous le soleil. Métronome de sa génération, « Touré ya Gaga » s’arrête.

Enyimo M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *