Sonas: les auditeurs à l’école de renforcement des compétences

Sonas: les auditeurs à l’école de renforcement des compétences

0 0
Read Time:3 Minute, 7 Second

La Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A), sous l’impulsion de M. Lucien Bonyeme Ekofo, son Directeur Général a ouvert, lundi 7 mars

2022, une session de formation à l’intention des auditeurs internes de ladite société commerciale. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en la salle des conférences de l’immeuble catholique ’’ Reine de la Paix’’, en présence du Président du Conseil Supérieur du Portefeuille M. Norbert Nkubu. Y étaient également présents à cette cérémonie, le Directeur Général Adjoint de la Sonas, les administrateurs et Commissaires aux comptes

ainsi que les responsables des Directions du Siège  et les auditeurs internes eux-mêmes. L’arrière-fond d’une série des formations qui ne se tiennent à la Sonas S.A comme celle avec les auditeurs internes, se situe au niveau de renforcement des compétences des ressources humaines afin de répondre efficacement aux exigences du libéralisme du secteur des assurances. A en croire le DG Bonyeme Ekofo, cette réalité basée à la concurrence avec d’autres opérateurs du secteur soumet l’équipe dirigeante de la Sonas à se fixer plusieurs objectifs devant se traduire en véritables stratégies susceptibles de relever les défis de la pérennité de ses activités à travers une bonne qualité de ses ressources humaines. Dans sa logique managériale de faire rayonner l’entreprise, le premier d’entre les hauts cadres de la Sonas S.A, se voit obliger de faire bénéficier le corps des auditeurs internes des nouvelles compétences afin d’acquérir l’expertise

requise d’audit interne.

Car, a-t-il martelé, ce corps des métiers a la délicate mission d’accompagner la Direction Générale dans l’application de la gestion prudentielle  qu’exige le métier d’assureur et qui cadre avec la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie nationale tel que prônée par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Aux formateurs, le DG de la Sonas S.A a émis le vœu de voir tous d’assurer une transmission pratique en vue de garantir un transfert  aisé des connaissances, pourquoi pas, de l’expertise acquise au prix de sacrifices inestimables. En définitive, affirme le patron de la Sonas S.A, ces assises devraient permettre à déceler en même temps, à pallier les faiblesses constatées dans le fonctionnement de l’entreprise et de se conformer aux normes universellement requises dans le métier d’assureur tel que l’a clairement recommandé l’Inspection Générale des Finances (IGF) après sa mission de contrôle auprès de l’entreprise Sonas S.A.

Une évaluation sans cesse

Pour le président du Conseil Supérieur du Portefeuille, sa structure qui est un bras séculier du gouvernement en matière de surveillance et gestion efficiente des entreprises du portefeuille de l’Etat est dans un processus qui doit aboutir à la mise en place d’un document de référence en matière d’audit interne des entreprises publiques. C’est pourquoi, il invite les entreprises de pouvoir participer à l’effort de mise à niveau et du renouvellement du cadre institutionnel de gestion des services avec les apports qui pourraient venir des différentes entreprises. « Nous sommes très heureux de venir participer à cette session de formation et espérons que les intéressés pourraient avoir une très bonne perception de la fonction de l’auditeur interne ».  Il en appelle à la conscience de tous pour qu’au terme de cette formation chacun  ait une valeur ajoutée. Le contrôle interne constitue un levier essentiel pour s’assurer de la viabilité de l’entreprise:

’’Plus vous   avez   une organisation bien structurée avec un audit interne rigoureux, mieux  on peut espérer faire face aux exigences d’une gestion saine et efficiente d’une entreprise du portefeuille’’, a t- il conclu.

Via la Prospérité

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Administration sécurité societé Societe kinshasa