SNEL SA : Fabrice Lusinde suit de très près les travaux à Inga et Moanda (vidéos)

Dans le cadre de ses missions de supervision et d’amélioration du fonctionnement du réseau national d’électricité, le directeur général de la société nationale d’électricité (SNEL SA), Fabrice Lusinde wa Lusangi Kabemba, a effectué une descente le vendredi 13 octobre 2023, dans la ville côtière de Moanda, dans la province de Kongo Central, pour superviser personnellement les travaux devant aboutir à la mise en service d’un groupe de 2.000 KVA le 8 novembre prochain.

Entièrement financés sur fonds propre de l’entreprise, ces travaux sont exécutés par une équipe mixte d’experts hollandais de la firme Marotechniek et des techniciens de la SNEL.

Avant de se rendre à Muanda, Fabrice Lusinde a eu une importante séance de travail au site du barrage d’Inga. Il tenait à constater l’évolution de la remise en service des turbines ayant connu des arrêts depuis quelques jours à la centrale électrique d’Inga II. En fait, des troncs d’arbres (grumes) ont littéralement bloqué le fonctionnement dudit Groupe (le groupe 28).

Aussi fallait-il mettre hors service le Groupe voisin, le Groupe 27, afin de tenter d’extraire ces troncs d’arbres, ce qui a entraîné des perturbations considérables en desserte de l’énergie électrique dans la capitale congolaise et partout ailleurs, avec un niveau de délestage énorme.

Les ingénieurs, bénéficiant du soutien infaillible du Dg Fabrice Lusinde, sont à pied d’œuvre pour y remédier et stabiliser la situation de la desserte.

« Nous sommes venus ici pour deux raisons principales ; la première pour apporter notre soutien aux exploitants par rapport aux différents problèmes qui sont survenus la semaine dernière », a précisé le Dg Lusinde.

Il sied de noter que le Dg Lusinde s’est fait accompagner du PDSN Kaya et du directeur de la Gestion du personnel, Utshu, de l’équipe de la Direction des ressources humaines et des directeurs du Conseil supérieur du Portefeuille. Car, fallait-il statuer sur la situation de la régularisation et mécanisation des journaliers œuvrant à Inga.

Par ailleurs, a-t-on fait savoir, la priorité de cette fin d’année 2023 concerne les opérateurs de production de Inga 1 et 2, le transport PDI, SCI et des services centraux d’Inga.

« La deuxième raison pour laquelle nous sommes venu ici concerne la régularisation la situation de ceux qui travaillent en appoint tous les jours. Parce que depuis des années les techniciens s’en vont à la retraite sans être remplacés, la régularisation et la mécanisation des journaliers œuvrant à Inga est indispensable », a expliqué Fabrice Lunde.

Le patron de la SNEL SA a par ailleurs suivi avec un intérêt la fin des travaux de manutention et d’installation de 2 nouveaux transformateurs de 10 MVA à la sous-station Ruzizi 1, à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. Leur mise en service interviendra dans un avenir très proche ; aussi s’attend-on à une amélioration de la desserte dans cette partie du pays.

Matérialiser la vision du Chef de l’Etat

Depuis sa réhabilitation à la tête de la société nationale d’électricité, Fabrice Lusinde engrange de résultats satisfaisants à cause de sa politique de gestion du géant congolais de l’énergie électrique ; veillant scrupuleusement à la matérialiser de la vision du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, à travers toutes ces actions.

A Kinshasa, Fabrice Lusinde s’est focalisé sur bien de questions afin d’apporter de solutions idoines. Aussi tient-il à corriger le plan de recrutement qui a été mal conçu. Il y a eu embauche d’agents sans respecter la procédure réglementaire lorsqu’il avait été suspendu sur la base des accusations fabriquées de toutes pièces.

Soucieux du bien-être social de ses agents, le Dg Lusinde a augmenté de 5% le salaire de tous les agents. Deux mois après, conformément à la loi congolaise, le Smig a été appliqué pour l’ensemble des agents de la société. Il a renoué avec le payement des frais scolaires que les agents et cadres ont déjà jetés dans la poubelle de l’histoire.

Depuis bien longtemps, ces derniers étaient victimes d’injustice dans la catégorisation d’agents. Grâce aux efforts de l’administration Lusinde, 668 agents sont rentrés dans leur droit le plus légitime.

Le social des agents reste l’un des priorités de Fabrice Lusinde, dans l’optique de la concrétisation de la vision du chef de l’Etat.

Quant à l’amélioration des services et la clientèle, la SNEL vient d’acheter plus de 66 transformateurs en Turquie afin de stabiliser le courant électrique dans la partie Sud du pays, précisément à Kasumbalesa.

Rappelons par ailleurs que plusieurs autres actions notables de la SNEL SA sont à mettre à l’actif de Lusinde. Notamment la remise en service de la sous-station Aviation et du réseau de distribution associé dans la ville de Bandandu, la remise en service de la Centrale électrique de la Tshopo et la remise en activité du Groupe n°3 à Kisangani, l’installation d’une nouvelle ligne électrique à Kolwezi. A Kinshasa, on annonce l’inauguration très bientôt du poste de Kinsuka.

Sans nul doute, ces avancées témoignent de l’esprit volontariste de Fabrice Lusinde de bien faire afin de changer l’image écornée de la SNEL SA dans l’opinion et surtout concrétiser la vision du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi basé sur « l’Etat de droit et le peuple d’abord ».

Sphynxrdc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights