SNEL: exaspéré par le refus d’accorder un ordre de mission pour réparer la panne de Kisangani, un détecteur crache du venin sur les inspecteurs de l’IGF(vidéo)

La présence des inspecteurs des Finances dans les entreprises publiques depuis plus d’un an commence à peser sur le mental des agents et cadres. C’est ce que l’on peut constater dans plusieurs entreprises qui se plaignent de l’état de siège de ces nouveaux roitelets.

C’est le cas de la société nationale d’électricité, SNEL, qui dénonce la manière de travailler des lieutenants d’Alingete Jules.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, un directeur n’a pas caché sa colère devant ces arrogants inspecteurs qui rajoutent des problèmes à ces entreprises au lieu de les résoudre.

Le pauvre directeur ne comprend pas pourquoi l’octroi d’un ordre de mission de 12 jours pour aller réparer les pannes d’électricité à Kisangani plongé depuis plusieurs mois dans le noir, doit être bloqué par des inspecteurs de l’IGF:

« Si l’on tabasse nos agents là bas, est ce que c’est vous qui subirez cela?« , a-t-il interpellé ces nouveaux princes sous le régime Tshisekedi comme l’on peut le suivre dans cette vidéo :

Cette manière de travailler jette du discrédit sur cette institution saluée jadis par les congolais mais qui commence à montrer ses limites. La ministre du portefeuille Adèle Kayinda avait interpellé le patron de cette institution en ces termes :

 » Je ne vois pas moi l’utilité de votre corps si l’argent remboursé par les détourneurs ne profitent à l’état ».

Ainsi, c’est pour dire que les inspecteurs de L’IGF ne sont pas des petits saints.

Don Petit N’Kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *