Signe indien sur les artistes congolais : Café Dodo et 4 autres meurent à l’espace d’un mois !(vidéo)

L’artiste musicien congolais Café Dodo est décédé le 25 novembre 2023 à Kinshasa des suites d’une longue maladie. Quatre autres musiciens congolais se sont éteints dans l’incognito.

Un vrai signe indien poursuit la musique congolaise, car à l’espace d’un mois, la RDC a perdu cinq Artistes de renom dont Ekunde, le fameux bassiste Djo Mass , Kimanda, l’un des grands percussionnistes , Café Dodo, le chouchou des enfants avec sa chansonnette « abcd et Lokua Itoko alias Lokas.

Ce dernier fut guitariste dans le groupe Casque bleu avec l’orchestre Yenga Yenga junior et son dernier groupe fut Choc Stars de Ben Nyamabo.

Lokas est mort à la clinique Ngaliema de suite d’un cancer de pancréas. Lokas a fait un parcours exceptionnel. Il est parmi les artistes qui ont participé au Festival Yambi en Belgique, cet echange culturel entre les artistes de la Communauté Wallonne Belge et la Rdc, Africalia et tant d’autres festivals en Europe.

On le retrouvera, quelques années après au barreau comme avocat, un rêve devenu réalité.

La mort le surprendra alors qu’il avait pas mal des projet dans son tiroir,notamment un grande tournée musicale aux Etats unis en 2024.

Café Dodo, lokoso

Café Dodo, auteur des plusieurs chansonnettes dont « Tala mwana oyo lokoso » s’était fait connaître dans les années 80-90 pour ses comptines destinées aux enfants, qu’il interprétait avec sa guitare et sa voix douce. Il a marqué plusieurs générations avec des chansons comme « A,B,C, D yekola ko tanga », « Tala mwan’oyo lokoso tongo tongo » ou encore « Lokoso ». Fréquemment invité dans les écoles, il était très apprécié des enfants et enseignants.

Café Dodo

Deb’s Bukaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *