Sénat: comme l’épée de Damoclès, le bic rouge suspendu sur Thambwe Mwamba!

Le président du Sénat , Alexis Thambwe Mwamba, a signé un communiqué convoquant les sénateurs en session extraordinaire ce mardi 02 février avec un seul point inscrit à l’ordre du jour: examen et adoption du projet de loi autorisant la ratification par la République Démocratique du Congo de l’accord portant création de la ZLECAF.

Cependant, les choses risquent de tourner au vinaigre contre Alexis Thambwe Mwamba. En effet, une prétendue pétition initiée contre lui a déjà obtenu 70% de signatures, soit plus de 70 signatures sur les 109 sénateurs qui compose cette chambre.

Thambwe Mwamba échappera-t-il à la guillotine?

Les informations à notre possession font état d’un scénario qui est bien monté en avance pour faire partir l’ancien ministre de la Justice et Garde des sceaux de la chambre haute du Parlement. Les sénateurs pétitionnaires comptent en découdre avec l’actuel bureau du Sénat au plus vite aujourd’hui. On apprends aussi que toutes les tentatives de rejoindre la grande famille de l’Union sacrée de la nation par Thambwe Mwamba n’a pas réussi. Pour certains observateurs, ce dernier serait considéré comme la bête noire de l’informateur et pourquoi pas du Chef de l’Etat.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.