Rwanda: Paul Kagame reçoit le général Muhoozi Kainerugaba, fils du président ougandais

Serait-ce le signe d’un réchauffement des relations entre le Rwanda et l’Ouganda ? Le général Muhoozi Kainerugaba, commandant de l’armée de terre ougandaise et fils aîné de Yoweri Museveni était à Kigali où il a été reçu par Paul Kagame. Au menu de la rencontre : la relation compliquée entre les deux pays voisins, qui s’accusent mutuellement de tentative de déstabilisation depuis des années et dont les présidents, autrefois proches alliés, sont brouillés.

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard 

La discussion entre Paul Kagame et le général Kainerugaba a été productive et cordiale, selon la présidence rwandaise. 

La semaine dernière, le fils de Yoweri Museveni, que certains voient déjà comme prochain président d’Ouganda, avait fait un premier geste en appelant Paul Kagame « mon oncle » sur Twitter.

Sa visite au Rwanda suit de près celle du diplomate ougandais Adonia Ayebare, qui avait une fois de plus endossé le rôle de messager entre Kigali et Kampala lundi dernier, le 17 janvier.

C’est un moment important, reconnaît une source proche du gouvernement rwandais, qui dit cependant attendre des mesures concrètes de la part de Kampala pour améliorer les relations entre les deux pays.

Le Rwanda a souvent accusé son voisin de détenir illégalement certains de ses ressortissants et de soutenir de groupes rebelles cherchant à la déstabiliser. Il a fermé sa frontière avec l’Ouganda depuis février 2019. Une situation qui pèse lourdement sur les communautés frontalières.

Ces deux dernières années, un processus de médiation régional a échoué à rapprocher les anciens alliés. La venue du général pourrait donc marquer la volonté des deux voisins de régler leurs différents de manière bilatérale, presque « en famille », analyse Onesphore Sematumba de l’International Crisis Group, faisant référence aux relations autrefois très étroites entre les cercles du pouvoir rwandais et ougandais.

Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.