Revue du vendredi 25 mars

Revue du vendredi 25 mars

0 0
Read Time:3 Minute, 47 Second

Le Président Félix Tshisekedi a échangé hier jeudi en Jordanie avec son homologue du Rwanda, Paul Kagamé. C’est la présidence de la république, qui a confirmé cette information hier jeudi via son compte Twitter consulté par « 7SUR7.CD »

De son côté, « L’AVENIR » nous apprend que le Président de la République, Félix Tshisekedi a participé hier jeudi à un mini-sommet à Aqaba, aux côtés du Roi de Jordanie, des présidents du Rwanda, du Mozambique, du Premier ministre de la Tanzanie et des représentants du Kenya et de l’Afrique du Sud. Au menu de ces assises, le terrorisme international. 

Félix Tshisekedi en chute libre dans les sondages. D’après les résultats publiés par le Groupe d’étude sur le Congo, consulté par « MEDIA CONGO », seuls 29% des Congolais interrogés en décembre 2021 disent avoir une bonne opinion de Félix Tshisekedi. Contrairement aux sondages publiés en Mars et Février 2021, qui affichaient 54% et 58%, ce score est très en dessous, note GEC.  

Pour « FORUM DES AS », le statu quo de l’état de siège en Ituri et au NordKivu, avec une situation sécuritaire qui est loin de s’améliorer, le plan visant à rendre les soins de santé et l’école primaire gratuits pour tous les Congolais dont les résultats tardent à se concrétiser, la corruption devenue endémique, la brûlante question du RAM, les Jeeps Palissade achetées pour les députés… sont parmi les facteurs qui érodent la côte de popularité de Félix Tshisekedi. 

« AFRICANEWS » revient sur le rapport de l’ONG « Human Right Watch » qui déplore la répression sous l’ère Tshisekedi. Dans ce rapport, l’ONG internationale de défense des droits de l’homme accuse l’administration du Président Félix Tshisekedi d’avoir réprimé, de façon croissante, toute critique pacifique du gouvernement au cours des dix mois qui se sont écoulés depuis que celui-ci a proclamé l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. 

Justice. La Cour militaire de l’Ituri a ordonné la poursuite avec une autre composition, de l’instruction de l’affaire opposant l’auditeur militaire supérieur à l’ancien DG des recettes de l’Ituri, Jeff Ulyera Uyang et consorts, poursuivis, écrit « ACP », pour détournement présumé de deniers publics, au cours d’une audience publique à Bunia. 

Election des gouverneurs. Dans une déclaration politique parvenue hier jeudi au journal « FORUM DES AS », les députés provinciaux de la Mongala, en séjour à Kinshasa, dénoncent le mensonge de ce qu’ils appellent « Rapport de l’Union sacrée pour la nation sur la Mongala ». Sur vingt-et-un députés provinciaux que compte la Mongala, la déclaration a été signée par seize précise le quotidien. 

Le Ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi tente de désamorcer la grève des professeurs. Dans un communiqué du ministère de l’ESU parvenu à « MEDIA CONGO », on annonce le début des travaux de la commission paritaire pour ce vendredi 25 Mars.  

Les participants à ces travaux, renchérit « ACP », tableront notamment sur la politique salariale du personnel de l’ESU. Il sera question d’examiner et adopter le texte élaboré par une commission ad hoc.  

Barrages coupe du monde. Le Sélectionneur national de la RDC, Hector Cuper a assuré hier jeudi que son équipe va jouer contre le Maroc pour gagner. Lors de la conférence de presse d’avant-match, rapporte « RADIOOKAPI.NET », il dit être conscient qu’il y aura une joie incalculable, en cas de qualification à la coupe du monde, Qatar 2022.  

Pour ce match, le général Sylvano Kasongo, cité par « MEDIA CONGO », confirme la présence du chef de l’état, Félix Tshisekedi pour soutenir les léopards de la RDC. Ainsi, les dispositions sécuritaires ont été renforcées au stade des martyrs. 

Cette rencontre rapporte « LA PROSPERITE » s’est aussi invitée hier jeudi à la plénière de la chambre haute du parlement. Selon le journal, le Président du Sénat, Modeste Bahati, a tenu à souhaiter plein succès et une victoire écrasante à l’équipe nationale de la RDC face aux Marocains. 

On termine cette revue de presse par les nouvelles de l’accident de Mai-Ndombe. C’est la fin des recherches des corps des disparus de cet accident ayant causé la mort de neuf personnes dont trois députés provinciaux du Kwilu. L’annonce a été faite hier jeudi par le Président de l’Assemblée provinciale du Kwilu, Serge Makongo, cité par « ACTU7.CD », qui indique qu’il n’y a plus espoir de retrouver les quatre autres corps disparus.  

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Communication Médias politique société Societe kinshasa