Revue du vendredi 16 février

Les journaux parus ce matin nous font l’écho essentiellement sur le point de presse fait par l’informateur Augustin Kabuya à l’hôtel Hilton. MEDIA CONGO rapporte qu’hier jeudi , le Secrétaire Général du parti présidentiel a dévoilé son programme de travail, sa mission tout en déclinant qu’il prendra contact avec les différentes forces politiques représentées à l’Assemblée nationale.

Pour ACTUALITÉ.CD, l’informateur a fait savoir notamment qu’avant de faire partie de la coalition majoritaire qui sera à la manœuvre pour la sortie du gouvernement, il faudra des actes d’engagement afin de certifier l’appartenance à la majorité.

Le tabloïd FORUM DES AS, revient également sur le point de presse de l’élu de Mont Amba. Ce journal titre que l’informateur entre déjà en scène pour les tractations politiques. Il démarre ses consultations de la classe politique en vue de dégager une majorité pouvant constituer la coalition gouvernementale.

Les échos de Mont Fleury ne sont pas en reste, LA PROSPÉRITÉ précise qu’Augustin Kabuya, entend désormais, passer à la phase supérieure de sa mission constitutionnelle consistant à identifier une nouvelle majorité parlementaire en vue de la formation du prochain gouvernement de la République.

OURAGAN.CD nous signale par ailleurs que l’informateur entend consulter aussi l’opposition révèle pour sa part le journal. Aucune force politique ne sera exclue des consultations que mènera ce dernier. Augustin Kabuya prendra langue avec tous les partis et regroupements politiques ayant au moins un siège au Parlement, y compris l’opposition, et ce, dans un délai d’un mois.

CONGO NOUVEAU s’interroge à contrario sur la sortie du SG de l’UDPS, ce média se pose la question suivante : Augustin Kabuya démontre déjà des insuffisances ?Pour le trihebdomadaire, l’informateur a signé une sortie médiatique jugée ratée par certains Congolais qui reprochent à Kabuya d’informer l’opinion publique sur des évidences.

Autre sujet à présent, le médias d’information OURAGAN.CD craint le pire pour Salomon Kalonda. Allusion faite au refus de la liberté provisoire pour aller se faire soigner à l’étranger. Visage émacié, Salomon Kalonda risque sa vie si le régime Tshisekedi campe dans sa logique de le clouer au pays là où les structures médicales n’ont pas l’outillage nécessaire pour le prendre en charge. dénonce ce site.

Levée du moratoire sur la peine de mort, la Voix des sans voix (VSV) s’oppose cette décision selon FORUM DES AS. A la place, indique, la VSV suggère des sanctions exemplaires contre les agents des forces de sécurité accusés de trahison contre la RDC.

ACTUALITÉ.CD revient sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC où deux soldats sud-africains ont été tués et trois autres blessés lors d’un incident survenu dans le cadre de la mission de la Force régionale de la SADC.

LA RÉFÉRENCE PLUS renchérit sur le même sujet, que la décision de l’Afrique du Sud de déployer des troupes en RDC pour contrer l’avancée du M23 a provoqué des remous dans la communauté internationale. Cette intervention militaire, qui s’inscrit dans un contexte de tensions croissantes entre l’Afrique et l’Occident, soulève de nombreuses questions quant à ses implications géopolitiques et ses potentielles répercussions.

Dans l’entre-temps , AFRIK-INFO.CD nous fait savoir que deux mercenaires roumains ont été tués et quatre autres blessés dans le combat contre le M23. Cette information, a, été livrée à travers un communiqué du ministère des affaires étrangères de la Roumanie, consultée hier jeudi dans la soirée.

Grogne au ministère des affaires étrangères, AFRICANEWS constate que les Ambassades à l’étranger broient du noir, accusant des impaiements des salaires depuis bientôt cinq mois et de frais de fonctionnement non versés depuis neuf mois. Selon le trihebdomadaire, le porte-parole du ministre des Affaires étrangères a, dans un tweet jeudi, reconnu les arriérés de salaire des diplomates, non sans rassurer que les finances sont «très avancés vers les solutions».

Les « Kuluna » désormais jugés à la cour militaire de Kinshasa/Matete. Selon FORUM DES AS, c’est une décision du Nouvel auditeur militaire supérieur près cette juridiction, qui s’est exprimé hier jeudi dans un entretien avec la presse, deux mois après sa prise des fonctions en fin d’année 2023.

Bouclons ce tour de l’actualité avec MEDIA CONGO qui évoque avec peine le drame survenu à la Gombe à Kinshasa où, en voulant défier les mesures du VPM de l’Intérieur Peter Kazadi, un motard a été tué sur le boulevard du 30 juin par un policier. NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *