Revue du mercredi 09 fevrier

Revue du mercredi 09 fevrier

0 0
Read Time:3 Minute, 5 Second

La Présidence de la république communique enfin dans l’affaire François Beya.

Dans un communiqué lu hier mardi par le Porte-parole du Chef de l’état, Kasongo Mwema, écrit « RADIOOKAPI.NET », la présidence révèle que l’interpellation du Conseiller spécial du chef de l’état relève de la sécurité d’état et que les enquêteurs disposent d’indices sérieux attestant d’agissement contre la sécurité nationale. 

Pour « AFRICANEWS », fini donc la spéculation, le Président de la République, Félix Tshisekedi s’est dorénavant prononcé, via la bouche autorisée, et a mis fin au suspense qui a duré pendant trois jours.  

Pendant ce temps, nous apprend « ELECTION-NET.COM », Félix Tshisekedi désigne un nouveau conseiller spécial en matière de sécurité. Il s’agit de JeanClaude Bukasa, en vue de pallier l’empêchement de François Beya. 

Après la tentative du coup d’état déjoué « CONGO NOUVEAU » révèle que le chef de l’état, Félix Tshisekedi, va opérer de profonds changements au sein de plusieurs institutions du pays. C’est surtout au niveau de la Présidence de la République d’où est issu celui qui est accusé de vouloir déstabiliser le régime qu’il y aura beaucoup de victimes. 

Justice. Le Tribunal de grande instance de Kamituga dans le territoire de Mwenga a ouvert hier mardi une audience foraine après la mort de la journaliste Charline Kitoko. La première journée signale « ACTUALITE.CD », a porté sur l’identification des prévenus et la déclinaison des avocats. 

La Prison de la Kasapa à Lubumbashi compte 1678 prévenus contre 261 condamnés révèle « RADIOOKAPI.NET » qui cite le rapport du groupe thématique Gouvernance paix et sécurité du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga. 

Le Député Josué Mufula interpellé et jugé en flagrance annonce « RADIOOKAPI.NET ». Il est jugé en flagrance pour provocation et incitation à des manquements envers l’autorité publique et outrage à l’armée. 

Après avoir écouté toutes les parties, « 7SUR7.CD » ajoute que le premier président de la Cour militaire du Nord-Kivu, garnison de Goma, a pris l’affaire en délibéré et annoncé que la décision de sa juridiction sera annoncée ce vendredi 11 février. 

Etat de siège ou état autocratique se demande « CONGO NOUVEAU » qui rappelle que le député national Josué Mafuta a été arrêté, puis jugé, pour avoir exprimé son opinion quant à la mesure du Maire de Goma de peindre les véhicules taxis en jaune. 

Situation sécuritaire justement. L’armée Ougandaise a bombardé hier mardi des positions retranchées des rebelles des ADF dans la forêt de Makolo – Makolo vers Zunguluka dans le territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri. Selon plusieurs sources concordantes, relayées par « RADIOOKAPI.NET », des détonations d’armes lourdes ont été entendues dans plusieurs localités au sud d’Irumu. 

Pendant ce temps, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu met fin aux avantages du

Gouvernement Kasivita. Dans une note de service consultée par « MEDIA CONGO », le Lieutenant-Général Constant Ndima dit prendre cette décision après concertation avec ses conseillers principaux. Il a également obtenu les avis de la Direction du Budget et des finances du Nord-Kivu. 

Dans un autre chapitre, « POLITICO.CD » révèle la vraie raison de la présence de Joseph Kabila en Afrique du Sud. A en croire ce média en ligne, l’ancien président de la république s’est d’abord rendu au pays de Mandela pour un contrôle médical. 

Les 9èmes jeux de la Francophonie prévus en Août prochain à Kinshasa, sont reportés d’une année. La décision, révèle « 7SUR7.CD », a été prise par le Conseil permanent de la Francophonie qui s’est réuni en session extraordinaire, hier mardi. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Médias politique sécurité société Societe kinshasa