Site icon SPHYNXRDC

Revue du mardi 30 avril

Plusieurs journaux parus à Kinshasa consacrent leur Une à la large victoire de l’Union sacrée, la coalition au pouvoir, aux élections des gouverneurs et des sénateurs, des scrutins organisés hier lundi 29 avril

« Élections des sénateurs et gouverneurs : L’USN rafle tous les gouvernorats et obtient une majorité écrasante au Sénat », titre la Tempête des tropiques. Ces élections, écrit le quotidien, ont permis à la famille politique du Président de la République, Félix Tshisekedi, de rafler presque tous les gouvernorats, peut-on lire dans les colonnes du tabloïd. Pour les sénatoriales, l’Union sacrée obtient une majorité écrasante dans la plupart des provinces du pays, poursuit le journal qui relaie les résultats provisoires de ces scrutins. Selon les résultats provisoires obtenus par le confrère, plusieurs ténors de la majorité ont été élus. C’est le cas de Guy Loando réélu sénateur dans la Tshuapa, Ngoy Kasanji, élu sénateur du Kasai oriental, Jacques Kyabula et Fifi Masuka reconduits respectivement à la tête du Haut-Katanga et du Lualaba, ou encore Gentiny Ngobila, ex gouverneur de Kinshasa élu sénateur dans la capitale.

La Prospérité s’intéresse également à l’élection au gouvernorat de Kinshasa, la capitale. « RDC : Daniel Bumba triomphe à Kinshasa », titre le quotidien kinois. « Daniel Bumba Lubaki, le maillot jaune de cette élection à la tête de la ville de Kinshasa », l’a emporté haut la main écrit le tabloïd, qui balaye au passage les allégations de corruption de députés formulés contre candidat de la majorité durant la campagne électorale et relayés par certains médias. En votant pour Daniel Bumba, les députés provinciaux de la coalition au pouvoir n’ont fait que respecter le mot d’ordre et la discipline de leur formation politique, analyse le confrère.

« Daniel Bumba gagne à Kinshasa, Jacques Kyabula rempile au Haut-Katanga, Fifi Masuka au Lualaba », titre Econews. Les élections sénatoriales et l’élection de gouverneurs de provinces ont été le théâtre de victoires éclatantes pour les candidats de l’Union sacrée de la nation, fait savoir le confrère. À Kinshasa, la capitale congolaise, Daniel Bumba, candidat de l’UDPS au gouvernorat de la ville, a triomphé en obtenant 37 voix sur 47 votants. Il succède ainsi à Gentiny Ngobila, désormais sénateur de la ville de Kinshasa, peut-on lire dans les colonnes de Econews.

Dans les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba, poursuit le confrère, deux autres figures politiques majeures ont été reconduites à la tête de leur province respective. Jacques Kyabula à Lubumbashi et Fifi Masuka à Kolwezi ont été réélus sans difficulté, consolidant ainsi leur emprise sur ces régions clés du pays.

Les défis qui attendent ces nouveaux gouverneurs seront nombreux, mais leur élection marque un nouveau chapitre dans l’histoire politique de la RDC, conclut le tabloïd.

« Les élections cumulées se sont déroulées dans le calme sur l’ensemble du pays », note Forum des As. Avec une présence très remarquée des éléments de la police dans les périmètres des sièges des Assemblées provinciales, tout s’est déroulé sans incident, de la campagne au dépouillement, en passant par le vote, fait savoir le tabloïd. C’est élections cumulées sont une première, dans l’histoire de la CENI que les députés provinciaux, ces grands électeurs, participent à un scrutin cumulé sénateurs – gouverneurs. Une innovation signée Denis Kadima, indique Forum des As.

JNK

Quitter la version mobile