Revue du mardi 18 Juin.

 

Le rapport du cycle électoral 2019-2023 de la Mission conjointe d’observation électorale de la Conférence épiscopale nationale du Congo-Église du Christ du Congo (MOE CENCO-ECC) intéresse la majorité de journaux parus ce mardi à Kinshasa.

 

A ce sujet, Infos 27 ouvre le bal et titre en sa Une : « Rapport du cycle électoral 2019-2023 de la MOE CENCO-ECC, Élections 2028 : la CENI appelle à des réformes ». Ce quotidien note que ce rapport met en exergue la nécessité d’effectuer des ajustements adéquats en RDC pour assurer des élections plus équitables et transparentes. Didi Manara, 2è vice-président de la Commission électorale nationale in[1]dépendante (CENI), qui a représenté le président Denis Kadima lors de la cérémonie de publication de ce rapport, indique ce portail est pleinement conscient des défis et des obstacles auxquels cette institution d’appui à la démocratie a été confrontée. Malgré les défis logistiques et sécuritaires, souligne Infos 27, la CENI a réussi à organiser les élections du 20 décembre 2023, notamment en permettant pour la première fois la participation des Congolais de l’étranger. Selon lui, écrit ce tabloïd, la CENI a accompli sa mission et est convaincue que des réformes appropriées permettront à la RDC d’organiser des élections encore meilleures en 2028.

Sur la même page, Forum des As fait savoir ce rapport, transmis au préalable à la hiérarchie de la CENI, jeudi 13 juin courant, fait état des opérations électorales au regard du contexte ayant prévalu avant et pendant la mise en œuvre des activités de la CENI. Le contenu livré par le Révérend Eric Nsenga, secrétaire général de l’ECC, rapporte ce quotidien, retrace les contours des opérations d’identification et enrôlement des électeurs aux jours de différents scrutins directs et indirects en passant par la campagne électorale avant d’aboutir aux contentieux qui en ont découlé. Selon Forum des AS, le 2è vice-Président de la CENI a relevé une somme d’observations soulignant que ce rapport a essentiellement énuméré plus d’écueils rencontrés et autres défis auxquels la Centrale électorale étaient confrontés. A la suite des propos du représentant du Président de la CENI, ajoute ce portail, Monseigneur Donatien Nshole, a fait un certain nombre de recommandations aux trois principales institutions du pays, notamment le Président de la République, le Parlement et le Gouvernement pour ne pas retomber dans des erreurs du passé et améliorer, dans le futur, le processus électoral congolais.

Pour le Phare, des millions de compatriotes, au pays comme dans la diaspora, sont tout étonnés d’apprendre la sortie, sur le tard, du rapport d’observation électorale ficelé par les experts de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo) et de l’ECC (Eglise du Christ au Congo). Ce quotidien indique que d’aucuns s’interrogent sur l’opportunité et l’intérêt d’un document rendu public six mois après les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, sénatoriales, gouvernorales et municipales. Le document est tombé, pense ce tabloïd, aux yeux de beaucoup, comme un cheveu dans la soupe. Non seulement la CENCOet l’ECC ne remettent formellement en cause aucun scrutin, mais en plus, elles confirment ce que le monde entier connait déjà, à savoir que la présidentielle avait gagnée haut la main par Félix Antoine Tshisekedi, à qui elles reconnaissent avoir fait la course en tête avec plus de la moitié des voix, avant même que la fermeture des bureaux de vote, note le Phare.

Sur un autre registre, la Référence plus revient sur la finale de la 58 e Edition de la Coupe du Congo, remportée par l’AS VClub de Kinshasa. Ce quotidien note que La population kinoise félicite et remercie le chef de l’État, Félix Tshisekedi, pour s’être rendu le samedi 15 juin au Stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa afin de remettre le trophée de cette compétition à l’Association Sportive Vita Club.

Pour sa part, la Vraie Thématique estime que l’objectif est atteint pour V.Club qui avait fait de cette compétition une priorité pour sauver sa saison gâchée par un championnat national en demi-teinte. Cet hebdomadaire signale que le seul espoir était ce tournoi pour trouver une place en compétitions africaines interclubs la saison prochaine. Ils vont arranger beaucoup de choses pour être compétitifs dans les différents tableaux, fait remarquer ce journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights